31/08/2015

6855

Je ne suis pas du langage.

29/08/2015

6854

Au fils que je n'aurai jamais :

Mon fils, ce qu'on te dit, ce que tu lis, n'est pas forcément vrai, quelle que soit la personne qui te parle ou que tu lis.

Remets tout en question et ne mets rien en réponse.

Ne fais confiance à aucun mot.

Amuse-toi à lire les phrases de ce blog mais n'en attends rien. La vérité ne viendra jamais de l'extérieur ni du langage.

Le langage est un attrape-nigaud, n'y accorde aucun crédit.

6853

Je n'ai aucune nouvelle de Cédric.

27/08/2015

6852

Ne vous en faites pas, rien n'est sous votre contrôle.

6851

Quoi que vous décidiez, vous n'avez pas décidé de le décider.

25/08/2015

6850

- Quel est le but de la vie ?
- S'en moquer.

24/08/2015

6849

Ce paradoxe n'en est pas un.

23/08/2015

6848

La réalité n'a aucune explication.

6847

Le réel n'a pas d'alibi.

6846

Ce qui se passe n'existe pas.

22/08/2015

6845

Cédric et moi, nous parlons de nous à la première personne du pluriel.

6844

- Il m'a traité de con/conne, d'imbécile, de crétin/e, de pauvre homme/femme, de mauvais/e ami/amie, de... et je suis triste et je pleure...
- Pourquoi crois-tu tous ces mots ? Le langage ne peut blesser que celui qui se prend pour des mots, qui s'identifie aux mots qu'on lui balance.
- Oui mais j'aime bien quand on me dit que je suis un homme/femme plein/e de qualité et de talents, que je suis intelligent/e, beau/belle, un être merveilleux, gentil, attentionné,...
- Crois-tu être ces mots ? Ces mots ont-ils une quelconque réelle importance ? Crois-tu réellement que tu perdrais quelque chose en perdant ces mots ? As-tu peur de perdre ces mots d'orgueil et de fierté égotistes ? Ils sont pourtant aussi vides que les premiers, que ceux qui te blessent.
- Mais j'ai pas envie de les perdre, je vis à travers eux...
- Fais comme tu le sens, tout ce que je peux te dire c'est que moi, je ne suis pas/plus des mots, je ne serai jamais plus des mots. Quoi qu'on me dise ou quoi que je pense de moi, ça ne change rien à ce que je suis, à l'être véritable, totalement indépendant des mots, que je suis et que tu es aussi.

6843

Cédric ne parle jamais de lui à la troisième personne.

20/08/2015

6842

Pour anéantir le pouvoir du langage, il suffit de ne plus y croire.

19/08/2015

Questionnaire 1


Je me suis amusé à répondre au questionnaire du Marquis de l'Orée dont on peut lire les réponses ici.

- Qui êtes-vous ?
- La réponse.

- Où êtes-vous né ?
- Entre les cuisses d'une femme.

- Le pire souvenir de votre enfance ?
- Tous mes souvenirs se valent, aucun ne m'a marqué.

- La personne qui a déterminé votre avenir ?
- Mon avenir est indéterminé.

- Et ensuite ?
- Et indéterminable.

- Qu’est-ce que l’humanité ?
- Une absurdité temporaire.

- La littérature ?
- Impasse-temps

- Le sport ?
- La dépense d'un éventuel trop-plein d'énergie.

- Le sexe ?
- Un plaisir comme un autre.

- La famille ?
- Une loterie.

- La patrie ?
- Une fierté imbécile.

- Le travail ?
- Une énigme.

- L’école ?
- Une façon bizarre d'apprendre des trucs.

- Un maître ?
- Non.

- Dieu ?
- Non.

- La perfection ?
- Ne rêver de rien.

- L’idéal ?
- Être sans.

- L’optimisme ?
- Ne me concerne pas.

- Le pessimisme ?
- Ne me concerne pas.

- L’intelligence ?
- Pour quoi faire ?

- La sensibilité ?
- Pour quoi faire ?

- Une couleur ?
- Non.

- Un film ?
- Non.

- Une sculpture ?
- Non.

- Un tableau ?
- Non plus.

- Une musique ?
- Le bruit du temps immobile.

- Une devise ?
- Aucune importance.

- La mort idéale ?
- Toute mort est idéale.

- Votre vie valait-elle la peine d’être vécue ?
- Aucune importance.

- Seriez-vous donc mystique ?
- Pire.

6841

Les requins-marteaux rafistolent les eaux que les poissons-scies découpent.

6840

- Je vais sur mes 36 ans.
- T'as pas peur de les écraser ?

6839

- Il va sur ses 80.
- Ça fait haut, il risque la chute.

18/08/2015

6838

Orthophoniste : coiffeur lingual.

17/08/2015

6837

Les avis meurent vite.

6836

Je n'ai aucun rêve, pas même celui d'en avoir.

6835

Pas d'inquiétudes, nous allons tous mourir.

16/08/2015

Vie quotidienne 1

Je vais aller faire des crêpes.

6834

Quand vous ne pensez pas, vous ne croyez en rien.

15/08/2015

6833

Toutes les croyances ne sont que du langage.

6832

Tous les rites et rituels sont crétins, certains étant plus nocifs que d'autres.

6831

Je ne crois pas un mot du langage.

13/08/2015

6830

Tout ce que j'écris est inutile.

Ce que je soupçonne d'être utile, je ne l'écris pas.

Si la vie vous pose problème, vous ne trouverez ici aucune solution.

Vous êtes brouillé avec la vie ? Débrouillez-vous.

12/08/2015

6829

- Je n'ai jamais honte.
- Tu n'en as pas honte !
- Jamais. La honte ne concerne que ceux qui vivent par des pensées, les leurs ou celles des autres. Je ne vis pas au travers de mes pensées, ce sont elles qui vivent à travers moi. Et si mes pensées ont honte de moi, je n'en ai rien à foutre, je laisse mes pensées se démerder avec leur honte, ça ne me concerne pas.

11/08/2015

6828

- Que pensez-vous de Dieu ?
- Réputation surfaite.

10/08/2015

6827

Semer du beau sans se soucier d'en récolter.

6826

Faut-il être timbré pour se retrouver livré à soi-même ?

6825

« […] qui considéraient qu’il s’agissait d’une expérience que tout bon samouraï se devait de vivre dans sa vie, fidèle au proverbe nana korobi ya oki (七転八起 – " tomber sept fois et se relever huit ") »

Pourquoi huit ? Sept fois suffisent. Tu tombes 7 fois, si tu te relèves 7 fois, tu es debout. Ils ne sont pas bons en logique les japonais, ni Philippe Labro...

09/08/2015

6824

Les religions lissent l'âme.

6823

Les religions sont des moules pour esprits, créateurs de copies conformes.

6822

Être un « bon musulman » ou un « bon chrétien » ou un « bon bouddhiste », c'est être un bon mouton, un bon perroquet, un bon imitateur.

6821

Un homme religieux qui pense par lui-même, c'est comme un con intelligent, ça n'existe pas, un homme religieux pense par les autres.

08/08/2015

6820

Je ne me vénère pas, je ne vénère personne.

Je me respecte, je me constate.

6819

Ni dieux ni maîtres intérieurs.

Je ne suis pas mon maître, je ne suis le maître de personne.

06/08/2015

6818

Si les mots existaient vraiment, ils n'auraient pas besoin de nous.

05/08/2015

6817

- Je ne vous le fais pas dire.
- Je ne dis jamais rien.

6816

- Je ne dis jamais rien.
- Je ne vous le fais pas dire.

6815

Les mots n'existent pas.

04/08/2015

6814

Vivre en n'empruntant plus la voix de qui que ce soit.

N'écouter distraitement que ses pensées, sans s'y attacher.

Aucune pensée, aucun mot n'a plus aucune importance.

Les émotions, les sensations, elles non plus ne s'accrochent plus en soi.

Le réel est du vent, la conscience est du vent, « je suis » est du vent.

Le vent est inemprisonnable ; emprisonné entre les quatre murs du langage il cesse d'exister.

02/08/2015

6813

Personne, si ce n'est moi, n'est en capacité d'être qui je suis, j'ai donc décidé d'être qui je suis jusqu'à la fin, jusqu'à ce que je ne sois plus, et de ne surtout pas être un autre, car si j'étais un autre, personne ne serait qui je suis.

Le monde est déjà suffisamment peuplé de personnes qui souhaitent être quelqu'un d'autre.

Moi mourra quand je mourrai, et pas avant.

6812

Je n'ai aucun ordre à me donner.

01/08/2015

6811

Quelqu'un est-il déjà allé chercher, hésitant, la définition de dictionnaire dans le dictionnaire ?