24/05/2016

7295

Ce n'est pas bien de parler dans le dos de quelqu'un : ça peut lui faire peur.

22/05/2016

7294

- Tu reviens de loin !
- Je n'en reviens pas.

20/05/2016

7293

Et dire que je vais exister toute ma vie.

19/05/2016

7292

Aller vers ce qu'on a quitté c'est un peu revenir de là où on est parti.

18/05/2016

7291

Dans mes rêves j'invente des noms de villes, comme Moureux, pour y tomber sans me faire mal.

7290

Cette phrase est une idée de dernière minute.

7289

Une question posée est toujours active, elle ne se repose jamais.

17/05/2016

7288

Combien de temps cette question se posera-t-elle ?

16/05/2016

7287

Par rapport à notre corps, nous sommes toujours immobiles.

7286

Les crayons du soleil dessinent en couleurs chaudes.

15/05/2016

7285

Bon, c'est décidé, je n'écrirai plus rien jusqu'à ma prochaine phrase.

14/05/2016

7284

J'ai besoin de me taire quelque temps, afin de retrouver l'inspiration. Besoin de me ressourcer, de faire le point sur mon œuvre. De tout couper pour me retrouver. À bientôt donc. (Probablement demain).

13/05/2016

7283

Je suis paraskevidékatriaje-m'en-foutiste.

12/05/2016

7282

Le faisan regarde de haut le paresseux qui lui est bien au-dessus de tout ça.

11/05/2016

7281

Chaque jour je suis plongé dans un film inédit qui dure 24h, mais c'est trop long, je m'endors devant à chaque fois, parfois plusieurs fois.

7280

Le lézard Jésus-Christ fait mieux que son maître : il court !

10/05/2016

7279

La sensation d'exister est une matière diffuse, fluctuante, inlocalisable et indéfinissable.

7278

Les mots éclatent dans ma conscience comme du pop-corn dans une casserole.

09/05/2016

7277

Tous ceux qui parviennent à prendre leur pouls ont le rythme dans la peau.

7276

Hier, à 23h45, j'ai eu de la suite dans les idées.

08/05/2016

7275

Quand c'est aigu, ça peut être grave.

07/05/2016

7274

J'ai décidé de ne plus rien décider, et même ça je ne suis pas sûr de l'avoir décidé.

06/05/2016

7273

L'ovale est un rond détendu.

7272

Par vent de face, un oiseau qui vole moins vite que le vent, recule.

04/05/2016

7271

Cette phrase paraît avoir été simple à écrire, mais si vous saviez les efforts que j'y ai consacrés, le travail fourni, les ratures, les modifications, les milliers de fois où j'ai remis l'ouvrage sur le métier, où j'ai corrigé un mot par-ci, une tournure par-là, si vous le saviez tout ça, vous seriez admiratif, or je vois bien que vos yeux sont blasés, « Cédric nous a pondu une phrase de plus » vous dites-vous, bande d'ingrats !

02/05/2016

7270

Que voyez-vous dans cette phrase paréidolique ?

01/05/2016

7269

La vie est un tour de magie dont personne ne connaîtra le secret même après en avoir fait le tour.

29/04/2016

7268

Bon, j'avoue, je suis zoophile, mais c'est une zoophilie très spécifique, je ne suis attiré sexuellement que par les femelles d'une espèce de primates appartenant à la famille des hominidés, nommée Homo sapiens.

28/04/2016

7267

Un bébé, même au visage difforme, est toujours beau, c'est la beauté de l'innocence, la beauté de celui qui se contrefout des jugements portés sur lui.

27/04/2016

7266

Tous les passés et tous les futurs ne sont qu'une portion infime de ce qui constitue maintenant.

26/04/2016

7265

Le procrastinateur est comme une bougie qui ne serait (non, je vais remettre cette phrase à demain).

25/04/2016

7264

Les nombres parfaits regardent-ils les autres de haut ?

24/04/2016

7263

Je ne suis pas parfait, c'est certain, mais je compte m'améliorer après la mort et ça, c'est au moins une qualité qu'on ne peut pas m'enlever.

7262

Doubler un train c'est risquer la routine.

7261

Un mur est une fenêtre qu'on ne peut pas ouvrir et qui ne laisse pas passer la lumière.

23/04/2016

7260

Le vrai ment, aussi.

7259

Tous les miroirs font écran, les briser.

7258

Je me suis téléporté dans cette phrase, mais maintenant je suis coincé dedans, impossible d'en sortir.

21/04/2016

7257

J'existe pour être quelqu'un qui sans moi n'aurait jamais existé.

20/04/2016

7256

Je comprends qu'on ne me comprenne pas, déjà moi j'ai du mal.

7255

- Je ne te comprends pas Cédric.
- Bienvenue au club.

19/04/2016

7254

Mon seul but dans la vie est de ne jamais m'arrêter d'écrire des phrases.

18/04/2016

7253

Le propre du mystère, c'est qu'il reste entier quoi qu'il arrive. Un mystère percé n'en était pas un.

17/04/2016

7252

Certains ont un grain, moi, j'en ai plusieurs. (7252 à cet instant)

7251

Mon esprit est éclaté en milliers de fragments. (7251 à cet instant)

12/04/2016

7250

Il y a des jours où on sait moins que d'autres de quoi demain sera fait.

7249

Un jardin à la belge, c'est un jardin à la française avec de l'humour.

7248

La phrase 7247 n'est pas top, mais peu importe, j'écris ce que je veux et puis je l'aime bien quand même.

7247

La vie, c'est pas facile, surtout pour celui qui a des complexes.

10/04/2016

7246

Je mange une banane.

(J'aime parler des idéaux à ma portée que j'ai réussi à atteindre par miracle.)

7245

Certains moments changent la vie, oui, mais la vie change à chaque moment.

09/04/2016

7244

Je préfère me tromper tout seul que de me tromper parce que j'ai cru quelqu'un.

08/04/2016

7243

Je suis sûr que vous n'aviez jamais imaginé que vous liriez cette phrase un jour, surtout qu'elle contient les mots laticlave et alfange.

7242

- Pourquoi existe-t-on, Cédric ?
- C'est pour changer des milliards d'années pendant lesquelles on n'existe pas avant et après notre existence. Exister, ça change.

06/04/2016

7241

J'ai décidé, mon ton est solennel, que je ne mourrai qu'à la fin de ma vie.

05/04/2016

7240

La pie pille. (Hommage à l'oie oit, de R. Devos.)

04/04/2016

7239

Le bain de soleil est un révélateur, la couleur qui résulte de l'opération peut aller du rouge au mordoré, tout dépend de l'exposition et de la sensibilité.

03/04/2016

7238

- Cédric, moi j'ai fait le tour du monde en marchant, lui en courant, cet autre là-bas, à la rame, et lui il a fait l'équivalent de trois fois le tour de la terre à vélo, ça t'impressionne ?

- Non. Moi, j'en suis à mon 35ème tour du soleil en restant allongé.

02/04/2016

7237

Un ennemi est un fardeau, j'ai des choses plus belles à porter.

7236

Je n'ai pas d'ennemis, je n'ai que des amis plus ou moins proches, dont certains si éloignés qu'ils me voient tout déformé.

7235

L'amour élève, la haine rapetisse.

Je ne m'abaisserai jamais à détester quelqu'un, j'attends qu'il s'élève que je puisse l'aimer.

7234

Je préfère consacrer tout mon temps à aimer ceux qui m'aiment plutôt que de perdre ne serait-ce qu'une seconde à ne pas aimer ceux qui ne m'aiment pas.

01/04/2016

7233

" « La voie de la libération n’est donc pas l’ascétisme. » Le prince recommence une vie normale. Un jour, à l’âge de 35 ans, pendant une méditation sous un figuier (appelé depuis l’arbre Bodhi, ou arbre de l’Éveil), il connaît une illumination soudaine : une Lumière lui est apparue brusquement. L’apparition de cette Lumière, ou cette rencontre inouïe, sans précédent dans la vie du prince, lui vaut dès lors le nom de Bouddha, c’est-à-dire l’Éveillé ou l’Illuminé."

J'ai 35 ans, tout concorde, il ne me reste plus qu'à trouver un figuier.

31/03/2016

7232

Il était essentiel que vous lisiez cette phrase, quelques mots encore et ce sera chose fait, vous pourrez passer à autre chose, bercé par la satisfaction du devoir accompli.

7231

Si Dieu existe et qu'il n'est pas content de moi, c'est son problème.

Peut-être suis-je un des problèmes de Dieu, mais en tout cas, il n'est pas le mien.

30/03/2016

7230

Le présent est un ami, il est toujours là pour moi.

29/03/2016

7229

- Tu es dans la lune, Cédric ?
- Je suis bien plus loin que ça. Je suis dans une autre galaxie.

7228

Le meilleur moment de ma vie est toujours celui que je vis.

7227

Je n'ai jamais rien vécu de mieux que le moment ce que je suis en train de vivre, tout simplement parce que je le vis, même quand c'est un sale moment à vivre.

Le présent surpasse sans cesse tous les passés.

7226

Existe-t-il en cet instant quelque part sur une autre planète quelqu'un qui comme moi en cet instant se pose exactement la même question ?

27/03/2016

7225

« Ta lune qui me tourne autour provoque en moi des marées d'émotions » dit l'amoureux.

26/03/2016

7224

Flash info : nous sommes vivants ! (moi à l'heure où j'écris cette phrase et vous à l'heure où vous la lisez.)

Suis-je le seul à trouver ça complètement fou, énigmatique et délirant ? Être vivant...

7223

Je ne connais ni la tristesse ni la frustration. Je n'ai plus ces émotions en stock. J'ai dû les perdre en route sans m'en rendre compte. Quand quelqu'un est triste ou frustré, je n'arrive plus à me sentir concerné, ça ne provoque rien en moi. Vos joies et vos plaisirs, j'en ressens les vagues, mais vos tristesses et frustrations ne m'atteignent pas.

Vous trouverez peut-être ça triste. Mais moi, c'est comme ça, je n'ai plus la capacité de l'être.

Si vous voulez me toucher, parlez-moi de vos joies et plaisirs, de ce que vous aimez, de ce qui vous anime. D'ailleurs, comme je l'ai déjà écrit il y a quelques milliers de phrases : S'aimer, c'est s'animer sans haine.

25/03/2016

7222

Un ventriloque qui somniloque, ça peut faire peur, surtout s'il rêve qu'il est un fantôme.

24/03/2016

7221

Parfois, quand des questions se posent, des réponses s'envolent (à cause du bruit).

7220

L'oiseau qui chante en pleine nuit, somniloque-t-il ?

23/03/2016

7219

Ce que l'autre pense de moi est un habit.
Je ne porte que les vêtements que j'apprécie.

Si je n'aime pas le costard que vous me taillez, je ne le mettrai pas, alors si vous voulez vraiment que je porte une de vos créations, taillez-en-moi un autre.

22/03/2016

7218

Gentilé au bord de l'orgasme : Sarajéviens.

21/03/2016

7217

Un igloo c'est un peu rigolo sans en avoir l'air.

7216

Même à celui qui me souhaite le pire, je souhaite le meilleur.

7215

- Au fait, tu peux nous rappeler pourquoi ce « Ne me croyez pas », Cédric ?
- Parce que c'est à vous de distinguer par vous-même le vrai du faux, le laid du beau. Croire quelqu'un sur parole, ça donne des religions et des sectes à la con. Il y en a déjà assez sur Terre. Je n'existe pas pour en ajouter une. Ce que j'écris n'engage que moi, à vous de vous engager par vos mots à vous si vous avez envie d'exprimer votre vision du monde. Je ne serai jamais un gourou. Si vous me demandez « C'est pour quand, gourou ? », je répondrai « Jamais ! »

20/03/2016

7214

Allongé, la planète est mon transat flottant.

19/03/2016

7213

À ceux qui n'aiment pas l'image qu'ils ont de moi, je dis : « vous m'avez mal dessiné, vous m'avez raté, recommencez, persévérez. »

Et à ceux qui l'aiment, je dis : « bravo, vous avez fait du beau boulot, vous êtes plein de talent. »

7212

Je prie et rend grâce à Dieu chaque jour, sauf les jours pairs et les jours impairs.

18/03/2016

7211

Cette phrase est un acte de résistance face au grand engloutissement qui les attend toutes, elle regarde l'univers et l'éternité de son silence dans les yeux en lui disant, souriante, « Même pas peur ! »

16/03/2016

7210

Je ne sais plus qui m'a donné à faire cette punition, mais j'en suis à 7210 lignes.

7209

- Es-tu adepte de la méditation transcendantale, Cédric ?
- Je ne pratique que la transe du transat.

15/03/2016

7208

Quand je ne connais pas même la première lettre du prochain mot du récit de ma vie, je fais le point.

13/03/2016

7207

La vie est fournie sans mode d'emploi, sans manuel d'utilisation, sans aucune notice explicative. Personne ne sait à quoi sert l'objet.

7206

J'ai envie de me perdre sans cesse davantage dans l'inconnu, en m'y enfonçant toujours plus, à mesure que ce que je découvre de lui me devient familier.

7205

Dans la vie, même le chemin pour se perdre n'est pas indiqué.

12/03/2016

7204

Ne vous excusez pas de vivre, ce n'est pas de votre faute.

7203

Un mensonge est l'adaptation d'une histoire vraie.

11/03/2016

7202

Je sens des contractions dans les mâchoires, je vais bientôt m'accoucher, probablement par voix basse.

10/03/2016

7201

J'en suis à mon 428ème mois, j'entame bientôt ma 1863ème semaine, il est temps que j'accouche de moi-même.

09/03/2016

7200

Cette phrase est un oxymore non-paradoxal.

7199

L'amour est un impact d'une douce et tendre violence chérie.

07/03/2016

7198

Message personnel à moi-même :

Tu aimes quand tu aimes et tu n'aimes pas quand tu n'aimes pas, n'est-ce pas ? Eh bien, ne consacre plus un seul instant à ne pas aimer, ou à penser à ce que tu n'aimes pas. Pense à ce que tu aimes, vois en toutes choses les aspects que tu aimes, cherche en toute chose ne serait-ce que la miette de beau, et consacre-toi à l'aimer.

Je vous partage ce message au cas où vous l'aimeriez. Mais si vous ne l'aimez pas, partez, vite, et n'y revenez pas, ne perdez pas un instant, allez aimer ce que vous aimez.

7197

Je ne suis plus ce que j'étais.
Les images qu'ont de moi ceux qui croient me connaître sont toutes périmées, n'avalez pas ce qu'on dit de moi. Pour les mêmes raisons, je n'avale pas ce qu'on pense de vous.

06/03/2016

7196

- Es-tu aux commandes de ta vie, Cédric ?
- Ma vie est un avion dont je suis le pilote automatique.

7195

L'arc-en-ciel est un sourire qui n'apparaît que lorsque le ciel pleure de joie.

05/03/2016

7194

- Tu fais quoi dans la vie, Cédric ?
- Je ne sais pas.

04/03/2016

7193

En lisant cette phrase, vous entendez votre voix. Même si vous tentez de la lire avec ma voix, vous n'entendrez jamais que votre voix qui tente d'imiter la mienne.

03/03/2016

7192

- Cédric, vois-tu le verre à moitié vide ou à moitié plein ?
- Je le vois plein d'eau et d'air.

02/03/2016

7191

Quand vous n'attendez rien, tout ce qui vous arrive est un cadeau inespéré, et tout ce qui ne vous arrive pas, vous ne vous en souciez même pas.

01/03/2016

7190

Chaque phrase a la couleur que lui appliquent les yeux qui la lisent.

7189

J'ai peint cette phrase en bleu céruléen, certains la liront en noir et blanc.

29/02/2016

7188

Épectase : la grande mort durant la petite.

28/02/2016

7187

Je lève la tête vers le noir scintillant.

Ma conscience est une matière malléable que les mots, les images, les pensées façonnent à leur guise.

Je suis la voie, les émotions me roulent dessus.

Les astres pour interlocuteurs, j'entends le souffle des siècles.

Je me livre aux mains du temps.

7186

- Que fais-tu à tes heures perdues ?
- Je les cherche.

7185

Dans la série « atelier CULinaire » :

Quand un chinois est dans une russe, il ne fait que passer.

27/02/2016

7184

Pour faire une charlotte ou une madeleine, on peut s'aider d'une maryse, est-ce cela qu'on appelle l'entraide féminine en cuisine ?

26/02/2016

7183

J'écris comme si j'attendais ça depuis des milliards d'années et pour les milliards d'années qui viennent.

25/02/2016

7182

Ce n'est pas que j'en ai besoin, c'est que j'en ai envie.
Je ne vois rien de plus important à faire, rien de plus grand à faire.
Écrire. C'est goûter le réel. Lui donner vie.

Sans les mots, les yeux ne voient rien.

Écrire, c'est toucher l'existence.

Non pas qu'il soit important d'écrire pour plus tard, ou pour se souvenir de quelque chose, écrire pour maintenant, pour vivre maintenant.

Les mots éclatent la réalité en millions de fragments colorés.

À chaque mot, je donne naissance à ce qui existe et en savoure l'impact.

7181

Si chaque phrase est une goutte qui érode le silence, il ne doit plus en rester grand-chose tant est titanesque le torrent de parole versé par l'humanité.

7180

Régulièrement, la poule pousse un œuf de soulagement.

24/02/2016

7179

Dans la série « les mots, c'est dingue ! » :

Les œufs sans e deviennent oufs.

7178

Je suis une question qui se questionne.

23/02/2016

7177

Le langage me fonde puis me fond.

Liquide, les mots que je suis s'écoulent.

Goutte à goutte, définitivement dispersé.

7176

Cette phrase est complètement hors sujet.

22/02/2016

7175

Tentative d'expression poétique de l'inconsistance de l'existence :

Vapeur.

21/02/2016

7174

Moment suspendu au-dessus
Éternité dérisoire de l'infinité noire
Grain de poussière poussé par la lumière
Je ne choisis pas l'issue comme je n'ai pas choisi l'entrée.

Rien n'a d'existence à part les mots.
Je flotte entouré de mon âme.

Je n'ai pas l'explication, seulement la sensation.

7173

Vivre, c'est partager un moment avec le présent.

20/02/2016

7172

Écrire, c'est gratter le réel avec une plume pour en révéler les mots.

19/02/2016

7171

Les mots sont des paupières ouvertes.

18/02/2016

7170

Entre le silence et les mots, il y a un espace où la conscience respire.

Sansespaceonmanqueraitd'airetl'espritsuffoquerait.

7169

Les mots n'ont pas plus de sens que le silence.

7168

Le silence me dit des mots d'amour.

17/02/2016

7167

- Quel est le sens de la vie ?
- Il y en a autant que de cerveaux qui y réfléchissent.

7166

La vie part dans tous les sens, pourquoi voudrais-tu qu'elle ait un sens unique ?

16/02/2016

7165

Ce n'est pas vraiment que rien n'a de sens, c'est plutôt que tout a un sens différent.

15/02/2016

7164

Chaque phrase de plus est une phrase de moins.

7163

Quand je pense aux milliards de phrases que je n'ai pas encore écrites, je me dis que j'ai encore du boulot.

14/02/2016

7162

Entre deux moments sans activités, j'en profite pour ne rien faire.

7161

J'ai déjà vécu plus d'un milliard de secondes, mais combien de mètres parcourus depuis ma naissance ?