28/07/2014

5636

Être soi, c'est la liberté même, quoi que l'on soit.

5635

Je ne renoue jamais avec personne, car rien ne peut se dénouer, car les liens n'existent pas, je suis Un.

Je suis vous. Rien à nouer, dénouer ou renouer.

27/07/2014

5634

Qu'est-ce qui est « moi » ? Qu'est-ce que pourrait être ce « moi » ? Il n'y a rien de continuellement et factuellement « moi ». Ce n'est qu'une pensée. « Je suis moi » et « je me sens moi », ce ne sont que deux pensées.

Des pensées qui reviennent régulièrement, et qui donnent l'illusion de cette identité « moi ».

5633

En fait, il n'y a sans cesse que des sensations, des émotions, des pensées, des images, des idées, etc. toujours changeantes. Un foisonnement de tout ça, continuellement différent et n'appartenant à personne.

5632

En réalité, nous ne sommes personne, aucun de nous n’est « quelqu’un », le « moi » est une illusion.

Je trouve ça beau.

Et le « je » dans « je trouve ça beau », c’est l’illusion qui parle.

26/07/2014

5631

On ne peut pas plaire à tout le monde et on ne peut même pas plaire tout le temps à une seule personne.

Déplaire, même temporairement, fait partie du jeu naturel de la vie.

5630

La vie n'attend rien de nous, elle nous savoure tel qu'on est.

5629

- Cédric, pourquoi est-ce qu'on vit ?
- Parce que la vie existe.
- Et pourquoi est-ce que la vie existe ?
- Pour aucune raison et c'est pour ça qu'elle est belle.

5628

Seules les parties qui se terminent désignent un perdant.

5627

Le jeu de la vie n'a pas de fin.

25/07/2014

5626

Après avoir voyagé dans le cosmos, mon esprit fut projeté par terre, dans mon corps d'homme.

Il s'est réveillé enrichi par la chute obscure.

C'est par terre qu'il a trouvé la lumière, pas dans les étoiles.

Il ne sait plus où il flotte, il ne l'a jamais su.

Il s'est abandonné à l'inconnu.

5625

Chaque étoile me raconte son histoire en silence.

5624

Chaque galaxie est un œil qui me voit et par lequel je me regarde.

5623

On ne perd qu'aux jeux d'autrui auxquels on se soumet.

Qui joue à son propre jeu ne perdra jamais.

24/07/2014

5622

- Qui suis-je ?
- Une question.

5621

Habiter une seule pensée à la fois pulvérise toutes les contradictions.

5620

Je suis fait de contradictions.

5619

Je ne suis pas fait de contradictions.

5618

Celui qui voit des contradictions dans mes propos ne les comprend pas.

23/07/2014

5617

La seule chose qui existe pour moi, c'est maintenant.

5616

L'humanité est composée d'une grande majorité d'imitateurs, de moutons, de suiveurs, de perroquets.

Je ne suis pas un de ceux-là.

5615

Je ne me revendique d'aucun des êtres humains m'ayant précédé, ni de leur doctrine, ni de leur école, ni de leur mouvement, ni de leur philosophie, ni de leurs théories, ni de leurs écrits.

5614

J'ai laisse le sadisme à Sade, le masochisme à Sacher-Masoch, moi, je suis Cédric, je ne me reconnais que dans le cédricisme.

Ni sadique ni masochiste, moi, je suis cédriciste.

5613

Est cédriciste, celui qui n'imite personne, ne suit personne, n'est le perroquet de personne.

Celui qui imite, suit ou répète bêtement ce que dit Cédric, n'est pas un vrai cédriciste.

5612

Un cédriciste ne croit rien de ce que dit Cédric.

22/07/2014

5611

Avec les mots, tout est possible, même ne rien écrire.

5610

Amour = Toujours.

Si c'est pas pour toujours, c'est pas de l'amour.

Si c'est plus de l'amour, c'est que ça n'a jamais été de l'amour.

21/07/2014

5609

Qu'est-ce que le bien ?
Qu'est-ce que le mal ?
Se faire du bien est-ce un mal ?
Se faire du mal à ne pas se faire du bien est-ce un bien ?

5608

Qui se soumet à moi ne m'intéresse pas.

5607

On sera toujours aujourd'hui.

5606

Seules les femmes libres et insoumises m'intéressent.

5605

La vérité n'est pas dans la tête, c'est la tête qui est dans la vérité.

Notre tête est un minuscule point flottant dans l'immensité de l'univers de vérité.

20/07/2014

5604

Je ne sais rien de ma vie future.

5603

Être soi, rien d'autre à faire.

5602

Je suis moi sans concession et je laisse à l'autre sa liberté d'être lui sans concession.

5601

On connaît la réponse du vrai sadique au masochiste :

- Fais-moi mal.
- Non.


Voici la remarque du masochiste qui rend fou le vrai sadique :

- Continue, tu me fais du bien.

19/07/2014

5600

Aimer, c'est ne rien vouloir.

5599

Je ne suis riche que de l'exploration de moi-même.

5598

Est vécu ce qui ne peut s'empêcher de se vivre.

18/07/2014

5597

La liberté, c'est l'amour et l'amour c'est la liberté.

5596

L'amour n'est ni dans la domination ni dans la soumission, l'amour est dans la liberté.

17/07/2014

5595

La ligne de départ, c'est maintenant, et c'est aussi la ligne d'arrivée.

5594

Je suis arrivé jusqu'à maintenant sans en être jamais parti.

5593

Je n'ai pas envie de me transformer pour plaire aux autres ou à moi-même.

Car ce ne serait alors pas le vrai Cédric qui plairait mais un Cédric en toc.

5592

- Cédric, tu perds ton temps.
- Non, le temps n'est pas une matière, impossible de le perdre, le temps n'existe pas.

5591

Je préfère être seul et vraiment moi qu'entouré en ne me sentant pas à ma place.

5590

Je préfère déplaire sans effort que de faire un effort pour plaire.

16/07/2014

Citation N°2

« You know, you come from nothing, you're going back to nothing. What have you lost ? Nothing ! »

Les Monty Python dans La vie de Brian.

« Tu sais, tu viens de rien, tu retournes à rien. Qu'est-ce que t'as perdu ? Rien ! »

Song N°5


5589

Vous n'avez jamais mieux été vous-même que maintenant.

5588

Vous êtes au bon endroit.

15/07/2014

5587

Qu'on se soit trompé ou pas sur ce qu'est la mort, ça ne change rien.
Qu'on se soit trompé ou pas sur ce qu'est la vie, ça ne change rien.
Qu'on se soit trompé ou pas sur ce qu'il y a avant ou après la vie, ça ne change rien.

La vie et la mort ne sont pas influencées par nos pensées, vraies ou fausses.

5586

Ce qu'il y a avant la naissance n'est pas moins mystérieux que ce qu'il y a après la mort.

5585

La vie laisse planer le mystère que la mort fait exploser en plein vol.

5584

La liberté d'être soi, c'est de ne rien s'interdire de soi.

5583

L'être libre s'autorise tout ce qu'il est.

14/07/2014

5582

Désormais, on peut trouver cette phrase sur internet.

5581

On parle toujours la bouche pleine... de mots.

5580

Explorer tout ce qu'il est possible de faire avec les mots, de faire dire aux mots, le pouvoir des mots, la mécanique des mots.

Parcourir le monde des mots dans toutes les directions.

Observer le monde des mots de tous les points de vue.

5579

Se mettre à la place des mots.

5578

Cette phrase est la plus belle du monde.

5577

Cette phrase est la plus lente du monde.

13/07/2014

5576

Mon esprit butine le monde.

Mon cerveau est une ruche.

Ces phrases en sont le miel.

12/07/2014

5575

Je ne doute de rien, je me doute de tout.

5574

Tout ce qui est pensé (un souvenir, un rêve, un futur...) est faux.

Seul maintenant est vrai mais il est impossible de le penser vraiment.

5573

La vie, ça ne change rien qu'on y comprenne quelque chose ou pas, il faut la vivre.

5572

Où que l'on regarde : la vie.
Où que l'on soit : la vie.

Partout, toujours : la vie.

La mort, c'est la vie déguisée.

5571

La vie a un sens : celui du non-sens.

11/07/2014

5570

Cette phrase vous tire la langue.

5569

Attention ! Naviguer sur ce blog peut provoquer le mal de mer chez certains.

10/07/2014

5568

Ces phrases flottent sur l'océan de ce qui est.

5567

J'écris comme ça me chante, je suis comme ça me chante, même si certains n'en sont pas enchantés.

5566

À mes yeux, aucun sport de balle ou de ballon n'est plus bête ou plus intelligent qu'un autre. Au tennis, on se renvoie une baballe au dessus d'un filet ; au football, le but est de mettre la baballe dans un filet ; au golf, le but est de mettre la baballe dans un trou ; etc.

09/07/2014

5565

- Que penses-tu de la drogue, Cédric ?
- La drogue ? Cela ne me fait rien du tout. Ou plus précisément, le fait que cela me ferait quelque chose ne me fait rien du tout.

5564

Je ne recherche aucune sensation nouvelle, aucun état de conscience modifié, aucune expérience extraordinaire. Ce qui suscite mon intérêt, c'est ce que je vis ici, maintenant, tout de suite. Là est la magie. Nul besoin de drogues pour vivre cette magie.

08/07/2014

5563

Pensées, émotions, êtres, objets, sensations, rien n'est éternel.

La vie, c'est la permanente nouveauté issue et nourrie de la disparition de ce qui se néantise.

5562

S'il y a bien une chose qui ne disparaîtra jamais, c'est la continuelle disparition des choses.

5561

La continuelle disparition ne disparaîtra jamais.

5560

Je n'écoute que moi.

L'humanité entière pourrait penser le contraire de ce que je pense, cela n'aurait aucun poids dans la balance.

Je ne me fie qu'à mes pensées, même si je suis le seul au monde à penser ce que je pense.

07/07/2014

5559

Le corps n'a aucune question.

5558

Nos pensées se chargent de tout, se chargent de nous, nous guident, nous font vivre ce qu'on vit : paroles, silences, expositions, retraits...

5557

L'intérêt de mes mots réside dans celui qui les lit.

5556

Écrire l'amour d'écrire.

5555

Bien. Bien. Bien. Bien. Bien. Bien. Bien. Bien. Bien. Bien.

Oui, je sais, j'écris bien.

Bien. Bien. Bien. Bien. Bien. Bien. Bien. Bien. Bien. Bien.

J'écrirai toujours bien.

Bien. Bien. Bien. Bien. Bien. Bien. Bien. Bien. Bien. Bien.

06/07/2014

5554

La limite des mots est celle de nos pensées.

5553

Les mots sont les couleurs, le pinceau et le tableau.

5552

J'aime écrire bizarre.

Cédric, pourquoi tu écris bizarre ?



Je t'aime



Toi qui lis ces mots, je t'aime.

05/07/2014

5551

Le silence est ineffable.

5550

Mon train-train a déraillé, j'ai continué à pied.

5549

Je suis en train d'écrire.

5548

Je suis en train de penser.

5547

Je suis en train d'exister.

04/07/2014

5546

Entre deux phrases qui se suivent, il m'arrive de ne pas donner au même mot, le même sens.

Certains concluent à des contradictions, mais pour moi c'est simplement un autre chemin.

J'aime varier les chemins.

03/07/2014

5545

Passé. Souvenir. Image. Tête. Question. Mystère. Magie. Exister. Penser. Vide. Plein.

5544

Je être mot.

5543

Mot.

5542

Je m'offre aux mots.

Je suis à leur service.

Je suis l'espace vide qui accueille ceux qui veulent s'y exprimer.

02/07/2014

5541

Les mots sont à mon service.

« Venez ici tout de suite ! »
Voyez comme ils déboulent... ils sont sous mes ordres.

Je place les dans ordre l' je que veux.

Je suis leur maître.

01/07/2014

5540

La réalité est poétique.

Ce quelque chose plutôt que rien est la poésie même.

La vie, comme la poésie, ça sert à rien, pour ça qu'elle est belle.

5539

Je me regarde dans le miroir, je vois la vie qui me regarde.

5538

Je ne m'accroche à aucun mot, je flotte dans le vide.

5537

Si vous ne m'aimez pas, n'en soyez pas désolé/e, c'est la vie.

30/06/2014

5536

J'aime connaître et j'aime ne pas connaître.
J'aime ce que je connais et j'aime ce que je ne connais pas.
J'aime le connu et l'inconnu.

Le connu de l'inconnu et l'inconnu du connu.

5535

Ce que voient vos yeux est vivant.

5534

Quand je lis certains mots du Cédric d'il y a 8 ans, je pense de lui, presque avec arrogance : « mais qu'il était jeune et ingénu ! »

Alors, au Cédric qui lira ces mots dans 8 ans, s'il existe, je lui réponds d'avance : « je suis comme je suis et je t'emmerde ».

29/06/2014

5533

Accepter son orgueil est un acte pétri d'humilité.

5532

C'est beau, l'humilité.

Oui, je suis faillible, oui, je fais des erreurs, en effet il m'arrive de me tromper, de ne pas savoir, de ne pas avoir la réponse.

Je le vois, je le dis, je l'accepte.

J'accepte d'être humble.

5531

La peur, il faut la laisser grandir, pour qu'elle puisse marcher toute seule et s'en aller toute seule.

28/06/2014

5530

Le photographe mitraille.
Les photos sont mortes.

La seule image vivante est celle que voient mes yeux.

5529

La mémoire crée les évènements. Dans l'instant il n'y a pas d'évènement, il y a des perceptions de ce qui existe, c'est la mémoire qui crée l'évènement.

5528

Ce que je vis maintenant est la seule chose qui existe vraiment, ma mémoire n'est qu'un écho.
Ce dont je me souviens n'aura jamais la puissance de la vie qui existe maintenant.
C'est ce qui existe maintenant qui m'emporte, me transporte, m'enflamme.

5527

Inutile de graver des mots dans le marbre, les mots sont le marbre.
Les mots sont le marbre où certains tentent de graver ce qu'ils sont.
Mais personne jamais n'y arrivera, car ce qu'on est ne se grave pas.

Nous sommes le vent qui caresse le marbre.

27/06/2014

5526

Le passé, même de quelques minutes, me semble si loin.

5525

Les mots, ça périme pas.

5524

Il n'existe plus que l'instant présent, comme si passé et futur avaient été relégués à un arrière-arrière-arrière plan.

« Hier », « demain », « le temps qui passe », je ne sais plus ce que c'est.

5523

Un anniversaire n'a que l'importance qu'on lui donne.

5522

« J'ai 34 ans aujourd'hui » n'est qu'une pensée.

26/06/2014

5521

Ça n'est jamais : je suis qui je veux être, c'est toujours : je veux être qui je suis.

5520

On ne se choisit pas, on ne se décide pas, on se découvre.

Et quand tout est découvert, le vide est à nu, le néant nous emplit, la plénitude de n'être rien prend toute la place, et le chant de l'oiseau est enfin le chant de l'oiseau et seulement le chant de l'oiseau.

La pensée ne se superpose plus à ce qui est.

Reste la plénitude de ce qui est, sans moi.

Le vide dans le plein. Le plein dans le vide. 

5519

La pensée est une fonction du corps à l'instar de la digestion ou de la respiration.

5518

On peut savoir ce qu'on a pensé et ce qu'on pense maintenant, pas ce qu'on va penser.

25/06/2014

5517

- Cédric, je vais toujours penser cela !
- Tu ne peux pas savoir ce que tu vas penser dans un mois, un an, dix ans.

5516

Si les mormons me baptisent après ma mort, je reviens sur Terre leur botter le cul !

24/06/2014

5515

Ma main est entourée du monde, elle le touche toujours.

5514

Où que j'aille, je suis au cœur du monde, je suis le cœur du monde.

5513

Je vois ma main, je vois une partie du monde.

5512

Ceci est la phrase du jour améliorée.

5511

Ceci est la phrase du jour.

23/06/2014

5510

Tous les êtres humains sont en chantier, même ceux qui se croient finis.

5509

La haine est ce qu'il y a de plus laid, l'indifférence est bien plus belle.

5508

- Cédric, tu m'indiffères.
- C'est beau.

- Cédric, je te hais.
- C'est laid.

5507

Je préfère votre indifférence à votre haine.

5506

C'est quoi le pire ? Comme un cheveu sur la soupe ou comme une soupe sur les cheveux ?