01/02/2015

6455

Je n'ai plus de notion du temps, je ne sais plus ce qu'est une année, un mois, une semaine, une heure, tout cela est devenu abstrait pour moi, je suis plongé dans l'instant présent.

L'instant m'a happé, le « passé » et le « futur » n'ont quasi plus de réalité en moi, en tout cas, plus d'importance.

6454

C'est bon de s'autoriser à se tromper.

31/01/2015

6453

Comment apprendre de ses erreurs si on s'interdit d'en faire ?

6452

La sagesse consiste à s'autoriser.

6451

Le mental sera toujours là, de la même façon que le corps sera toujours là, je ne vois aucune raison de s'en décrocher, il fait partie de la vie humaine.

30/01/2015

6450

Personne ne m'empêchera jamais de m'instruire, de m'instruire en observant mes erreurs après les avoir pensées, exprimées ou commises.

6449

Je ne vis pas ni n'écris pour plaire à qui que ce soit.

Plaire n'est pas un but, déplaire non plus d'ailleurs.

6448

Dans le fond, le style n'a pas d'importance.
Dans le fond du fond, aucun mot n'a d'importance.

29/01/2015

6447

Mes yeux regardent même ce qu'ils ne voient pas.

6446

Mes yeux regardent la façon dont ils voient.

28/01/2015

6445

Croquez donc dans cette phrase bien juteuse.

(Non, je ne suis pas une sorcière.)

6444

Vous pouvez stocker cette phrase si vous n'avez pas envie de la lire tout suite ; elle n'est soumise à aucune date de péremption ni à aucune date limite d'utilisation optimale, vous pouvez la consommer dans dix ans, elle aura toujours le même goût et les mêmes propriétés.

27/01/2015

6443

Tout est voué à disparaitre, à être détruit, même les pyramides d'Égypte finiront en poussière, quel que soit le temps que ça prenne.

La vie est ainsi faite, évolution constante, réagencement permanent, recombinaison moléculaire, génétique, atomique et à toutes les autres échelles, la vie même est ce mouvement, sans la destruction permanente de tout, les plantes, les animaux, l'être humain n'auraient pas existé, rien n'aurait existé.

Vie et mort, deux facettes de la même pièce, l'une ne va pas sans l'autre.

Tout est sans cesse se reconstruisant, chaque particule d'une pyramide en ruine construit autre chose, poursuit son chemin, vit sa vie de particule.

La permanence n'existe pas, et elle est même impossible, la permanence serait pire que la mort, car elle signifierait la non-vie, l'impossibilité même de la vie.

La vie fut possible car la mort et la destruction sont un fait.

26/01/2015

6442

- Comment se passe ta vie, Cédric ?
- La vie que je vis ne m'appartient pas. Je dirais même plutôt que c'est moi qui appartiens à la vie. Si elle pouvait parler peut-être que la vie dirait : mon Cédric se passe.

6441

Ne plus exister de son vivant, voilà le miracle.

6440

J'ai assez vite compris que ce que j'avais à apprendre sur moi, j'avais à l'apprendre sur place, qu'où que je serais, je serais sur place avec moi-même, alors inutile de voyager, voilà ce que j'ai assez vite compris.

25/01/2015

6439

Les mots sont les doigts de l'esprit.

6438

Il y a âme car il y a corps.

Pas d'âme sans corps.

6437

Je suis tout moi.

6436

Accueillir la relation à soi, aussi forte soit-elle, sans la juger, l'accueillir telle qu'elle est. Si on se bat contre soi ou contre sa relation à soi, ça ne peut que miner, qu'être néfaste.

Par contre, accueillir, s'accueillir, est toujours bénéfique.

Je m'accueille tel que je suis, sans me juger, sans vouloir me changer à quelque niveau que ce soit.

Là est la liberté, et seulement là. La liberté et l'amour ne sont pas dans le contrôle de soi ou de l'autre. L'amour n'est pas une main fermée sur quelque chose, mais une main ouverte qui accueille et qui n'emprisonne pas.

24/01/2015

6435

Ces phrases ne jouent pas la comédie.

Elles ne se prennent pas pour d'autres et ne font pas semblant.

6434

Ne m'attacher à aucune de mes pensées.

Faire sans cesse table rase de tout ce que je sais.

23/01/2015

Dessin N°1 :

6433

Chacun, y compris moi, parle depuis soi, et ce sera toujours ainsi jusqu’à la fin des temps.

Je ne m’en réjouis ni ne m’en désole, c’est simplement ainsi qu’est la condition humaine, et la condition des animaux s’ils pouvaient l’exprimer. La belette parlerait de sa condition de belette, de sa vie de belette, et de ce qu’elle voit depuis ses yeux de belette.

6432

Les aiguilles d'une montre peuvent-elles tourner dans le sens contraire des aiguilles d'une montre ?

6431

Le rien est beau comme un soleil lumineusement froid.

22/01/2015

6430

Nous sommes l'écho du vide.

6429

Ne commence à penser que celui qui est débarrassé de tout ce dont il a entendu parlé, de tout ce qu’on lui a inculqué, de tout ce qu’on lui a appris.

On ne devient soi, on ne pense par soi qu’après la table rase.

C’est ce que je pense.

Interlude N°7 :


6428

S'exprimer contre des pensées est déjà un acte, car tous les actes malveillants découlent de pensées malveillantes.

Parler, penser, c'est déjà agir.

6427

Les actes commencent dès la pensée, s'opposer aux pensées stupides c'est déjà combattre les actes qui peuvent découler de ces pensées stupides.

21/01/2015

6426

Tous les pays sont imaginaires.

6425

La mémoire est un pays imaginaire.

6424

- Cédric, tu fais quoi dans la vie ?
- Je réfléchis à cette question.

20/01/2015

6423

Cette phrase n'était pas censée finir comm

6422

Les yeux fermés, tous les paysages sont identiques.

6421

Les deux mots « J'existe » à eux seuls sont un vertige.

6420

Soleil épidermique
Musique adoucie
Matin calme
Vie s'étanchant.

19/01/2015

6419

À chaque pas, un atterrissage.

6418

Logique qu'il y ait des enrhumés au Népal, par contre, étonnamment, on trouve du cacao à Cuba.

6417

Dieu est certainement un pauvre petit être misérable et vulnérable, vu qu'il a un tel besoin d'être défendu.

6416

Dieu ? Je n'entends que des hommes parler à sa place.

6415

Le message de Dieu : « Fermez vos gueules. »

6414

Dieu est amour ? Il est vrai que beaucoup tuent au nom de l'amour.

18/01/2015

6413

J'écrirai jusqu'à ce que je n'aie plus d'encre dans mon clavier.

17/01/2015

6412

Toutes les religions sont des endoctrinements.

6411

Si, enfant, j'avais été endoctriné musulman, juif ou bouddhiste, aurais-je aussi facilement pu me libérer de la religion et de l'idée de Dieu comme je l'ai fait ayant reçu un endoctrinement catholique plutôt modéré ?

La possibilité de se libérer des croyances que véhiculent les « textes sacrés » est-elle seulement fonction du degré d'endoctrinement et du degré de la pression exercée par les proches qui, endoctrinés, endoctrinent leurs enfants et font tout pour les empêcher de s'écarter du « droit chemin de la vérité révélée » ? ou dépend-elle aussi de la religion en tant que telle et de ce qu'elle inculque ?

6410

Lire ou écouter ou s'intéresser aux pensées des autres ne sera toujours au mieux que du divertissement.

16/01/2015

6409

Je respecte les hommes, je méprise leurs croyances.

6408

Jamais je ne chercherai à empêcher qui que ce soit de se sentir comme il se sent.

6407

Même celui qui a l'intention de ne pas changer, change.

Intermède N°7 :

Petit dialogue ayant eu lieu dans les commentaires entre Bifane et moi que j'ai envie de partager en « une » du blog :

Bifane 15/01/2015 17:46

Vouloir s'améliorer et vouloir ressembler à quelqu'un d'autre ne sont pas des volontés siamoises. Je distingue en tout cas ces deux démarches : je souhaite pas ressembler à qui que ce soit, et si l'exemple de certains me paraît bon à suivre, c'est qu'il correspond à une aspiration propre, que je réaliserai en y mettant ma touche personnelle. Parce que non, je ne me crois pas assez bien, ce qui ne revient pas pour autant à mépriser ce que je suis : je peux aussi bien me dire que j'ai encore un long chemin à faire qu'apprécier celui que j'ai déjà parcouru. Mais à mes yeux, la vie est évolution, et j'aurai toute l'éternité devant moi pour essayer le statu quo quand j'aurai rendu le dernier souffle. En attendant, ce n'est pas un état qui m'intéresse.

Réponse

Cédric 16/01/2015 11:12

De toute façon, le « statu quo » n'existe pas, tout évolue tout le temps. :-)

Impossible de rester « exactement comme on est ou croit être », donc cette idée de « perfection » est totalement bidon et stupide. Puisque, admettons que tu arrives à cet « idéal de perfection », eh bien tu ne pourrais pas y rester parce que tu continuerais d'évoluer, de te transformer, de changer... Le « statu quo » n'existe jamais même dans l'état hypothétique de l' « homme arrivé à l'amélioration idéale de soi ».

Donc, y'a pas 36 solutions : soit tu es satisfait de l'être évolutif que tu es, tel que tu es, sans chercher un chemin particulier ni atteindre un but particulier dans l' « évolution de toi », soit c'est pour toi insuffisant d'être ce que tu es, tel que tu es, et tu seras insatisfait pour le restant de tes jours, puisqu'un « soi idéal » ne sera de toute façon jamais un état permanent, et que même si tu l'atteins cet état s'évaporera dans la seconde, et ensuite, tu courrais après, insatisfait de l'avoir perdu, toute ta vie.

6406

CrOyaNtS.

6405

Bouddhisme de merde.
Islam de merde.
Christianisme de merde.
Judaïsme de merde.
Religions de merde.

Toutes les religions sont des religions de merde et tous les croyants sont des cons.

6404

- Cédric, moi, je suis croyant, donc tu me traites de con ??
- Oui.
- C'est toi le con !
- Je ne te crois pas. Et puis, quoi que tu me dises, je m'en fous. Et pourquoi ce que moi je dis ou pense devrait-il avoir pour toi une quelconque importance ? Il faut être con pour accorder de l'importance à ce que l'autre pense de ce qu'on pense.

15/01/2015

6403

Je suis mon seul exemple.

Pourquoi vouloir ressembler à quelqu'un d'autre que soi ?

Ne croyez pas ceux qui vous disent qu'être vous-même est insuffisant et qu'il faut dans la vie obligatoirement des modèles, ils ne font que répéter ce qu'on leur a inculqué pour le vomir à leur tour.

6402

- Cédric, qu'est-ce qu'on fait sur Terre ?
- On y fait ce qu'on y fait, pas ce qu'on n'y fait pas.

6401

Il faut du temps pour comprendre que le temps n'existe pas.

14/01/2015

6400

Vain, inutile et ridicule de chercher un modèle, un idéal ou un exemple à suivre, votre vie est unique.

Tout ce que les autres peuvent vous offrir, qu'ils soient maître, gourou, idole ou mentor, ne sera jamais que du flan, du chiqué, de la contrefaçon, du faux, de l'imitation ; rien d'authentique.

6399

Il n'est de plus grand accomplissement que ce qui s'accomplit maintenant.

Exister est l'unique et donc le plus grand accomplissement.

Rien à trouver ailleurs que maintenant.

Les mots, les pensées, les idéaux, les projections sont des mensonges.

13/01/2015

Intermède N°6 :

J'adore le « Tout est pardonné ».

6398

Vous êtes né par hasard, mais ça n'est pas une raison pour ne pas vivre.

6397

Ceci est de l'amour.

6396

Ceci est du silence.

6395

La phrase est ce qu'on a fait de mieux depuis l'invention du mot.

12/01/2015

6394

La liberté d'expression s'articule avec celles de ne pas écouter, de ne pas lire et de ne pas s'exprimer.

6393

- Cédric, je suis libre de m'exprimer comme je l'entends.
- Oui, et moi je suis libre de ne pas t'écouter, de ne pas te lire ou de ne pas te croire. De même, je suis libre de m'exprimer et toi de ne pas vouloir me lire ou m'écouter.

6392

Chacun est libre de censurer les pensées qui cherchent à entrer en lui via ses yeux ou ses oreilles. Liberté à chacun de regarder ailleurs, de se foutre totalement des mots de quelqu'un, liberté de s'éloigner de la voix de quelqu'un.

À ceux qui sont mécontents de ce que j'écris, je dis : ne lisez pas ce que j'écris, c'est votre liberté de ne pas me lire.

6391

Parfois je pose une question dont je connais la réponse, juste pour que celui à qui je la pose, se la pose.

11/01/2015

6390

Je n'appartiens pas à ce que j'écris, ni à ce que je pense.

Je n'appartiens pas aux mots.

6389

Les mots d'amour sont des baisers qui attouchent l'esprit.

10/01/2015

6388

Tous les débats sont, par nature, sans fin.

Puisqu'ils sont conduits par la pensée qui est intrinsèquement continuelle et évolutive.

6387

Je ne serai jamais exactement ce que je fus la veille ni ce que je serai demain.

La version du Cédric du jour est unique.

6386

Il y a autant de raison de prononcer ou d'écrire « Je suis Charlie » qu'il y a d'êtres humains qui le font ou l'ont fait.

Je n'ai jamais acheté Charlie Hebdo et ne compte pas l'acheter.

Je n'ai pas écrit « je suis Charlie » sous le coup de l'émotion, mais pour exprimer très simplement à ceux qui ont massacré ces journalistes et caricaturistes ou qui soutiennent de près ou de loin leurs crimes : « si vous voulez tuer tous ceux qui blasphèment la religion ou Dieu ou Allah ou Mahomet ou Jésus, alors il vous faudra aussi vous en prendre à moi, car moi aussi je suis Charlie, vous n'avez pas tué Charlie Hebdo ni sa liberté de ton, ni sa liberté d'expression, tant que je suis vivant. »

Je n'ai pas écrit « Je suis Charlie » sous le coup de l'émotion car je pourrais l'écrire dans un mois ou dans un an.

Je fais également mienne la phrase : « je suis flic » ou « je suis Ahmed » ou « je suis américain » ou « je suis juif » ou « je suis musulman » si l'être humain assassiné l'est pour le simple fait d'être flic ou américain ou juif ou musulman.

Dans chacun de ces cas, je dis aux bourreaux, aux terroristes, aux cons : si vous voulez tuer tous les flics parce qu'ils sont flics, ou tous les juifs parce qu'ils sont juifs, ou tous les Tutsis parce qu'ils sont Tutsis, etc., alors visez-moi également : si vous tuez l'autre en raison d'une identité alors je me revendique de cette identité également.

09/01/2015

6385

- Je suis fou de Dieu.
- Moi, je me fous de Dieu.

6384

- Je suis fou de Dieu.
- Permets-moi de me tenir éloigné de toi.

6383

Les fous de Dieu sont les plus dangereux.

6382

Si j'encule Dieu, c'est qu'il est consentant puisqu'il est soi-disant tout-puissant.

08/01/2015

6381

J'ai écrit que j'enculais Dieu. Mais pas sans protection !

Il a en effet l'air vecteur de beaucoup de maladies...

6380

- Où est Charlie ?
- Ici et un peu partout dans le monde et sur internet.

07/01/2015

6379

J'encule Dieu, j'encule Allah, j'encule Bouddha, j'encule Zeus, j'encule Vishnou, j'encule Jéhovah, je l'encule quel que soit son nom et aussi grand soit-il.

6378

Je suis Charlie.

6377

- Nous n'avons qu'une vie, Cédric !
- Une ou plusieurs, peu importe. Par contre, ce qui est sûr, c'est que nous n'avons que la vie.

6376

Tout est issu de soi mais il est impossible pour soi de s'en sortir.

6375

Tout à l'heure, dans mon lit, en me réveillant, j'ai pensé :

« Tout, tout ce que je sais, tout ce que je crois savoir, tout ce que j'ai jamais pensé, compris, cru comprendre, tout, absolument tout, toutes les images, tout ce que j'ai vu, tout ce que j'ai entendu, tout ce à quoi je me suis intéressé, tous les mots que j'ai lus, tout, tout est passé par ma tête, tout est dans ma tête.

Le monde = ma tête.

Tout est moi. »

Et c'est vrai. Pensez à quelque chose, quoi que ce soit, et vous ne penserez qu'une de vos pensées. Impossible de se sortir de soi.

Ni bien ni mal, c'est simplement comme ça.

06/01/2015

6374

Pour un bon équilibre, quand vous jouez aux échecs, faites une réussite en même temps.

6373

- Que suis-je ? Où suis-je ?
- Garde ces questions. Ne cherche pas de réponses. L'étonnement et le plaisir sont dans la question.

6372

Les questions sont des jouissances de l'esprit auxquelles mettent fin les réponses.

6371

Le vie est une énorme blague dont la chute est la mort ; voilà pourquoi tous les squelettes sourient.

6370

Quoi qu'on pense, la vie mène sa barque, en donnant à beaucoup l'illusion qu'ils la dirigent à l'aide d'un gouvernail ou de rames qui ne sont qu'imaginaires.

6369

Le b.a.-ba de la B.A. est-il d'offrir un baba aux roms ?

6368

- Nous ne sommes rien sans l'amour.
- Non, c'est l'amour qui n'est rien sans nous.

6367

Le bonheur n'est pas dans le prêt, il est dans le don.

05/01/2015

6366

Je suis plus vivant que tous les morts réunis, que toutes leurs idées, que toutes leurs paroles, que toutes leurs pensées.

6365

Les étoiles filantes meurent en s'envoyant en l'air.

6364

- Cédric, as-tu une couleur préférée ?
- Non. Impossible. C'est comme si tu demandais à mes yeux lequel de leurs enfants ils préfèrent.

04/01/2015

6363

Devant mon écran, je suis toujours sur le cul !

6362

Que vous m'aimiez, ne m'aimiez pas ou soyez indifférent, dans tous les cas, vous faites quelque chose, vous êtes vivant.

03/01/2015

6361

Si la vie avait un but et un sens, elle serait si laide.

6360

Dialogue sans fin :

- Avez-vous des questions ?
- Quelle est votre question ?
- Avez-vous des questions ?
- Quelle est votre question ?
- Avez-vous des questions ?
- Quelle est votre question ?
- Avez-vous des questions ?
- Quelle est votre question ?
- Avez-vous des questions ?
- Quelle est votre question ?

Etc.

6359

Je suis tout à la fois mon cobaye, mon expérience, mon laboratoire, mon directeur de laboratoire, mon chercheur et mon sujet d'étude.

6358

Quand le « moi », cette petite danse vaniteuse et orgueilleuse, se suicide, se libère la vie.

Le « suicide du moi » tue les pensées suicidaires et laisse place à la vie, la seule, la grande, celle qui ne se pense pas, mais se vit.

6357

Les pires insultes ou mots haineux que nous adresse quelqu'un, ça n'est jamais que du son, de l'air qui en vibrant fait vibrer nos tympans ; les pires injures, les pires mots de haine que nous écrit quelqu'un, ça n'est jamais que des formes sur du papier ou un écran.

Les mots n'ont que le pouvoir qu'on leur accorde.

6356

Je nous souhaite, cher lecteur, des étonnements dont ni vous ni moi n'avons la moindre idée quant à leur forme, leur moment d'éclosion et leur contenu.

Bref, je nous souhaite l'inconnu.

6355

Je vous souhaite une bonne mi-année.

(Je vous souhaiterai le reste en juin.)

02/01/2015

6354

Mes pensées sont comptées.

6353

Dis-moi qui tu suis et je te dirai qui tuer.

6352

Je me méfie de ce qu'affirment les médecins. Je ne crois aucun d'eux sur parole. Mais je crois encore moins à la « médecine naturelle » et à ce qu'affirment tous ces pseudo-guérisseurs aux « méthodes douces ou alternatives » qui prétendent guérir avec des jus, des lavements quotidiens au café, et j'en passe.

La seule personne que j'écoute, c'est mon corps.

6351

Notre corps nous isole des autres.

Mais nos corps sont les mêmes, voilà pourquoi nous ne sommes pas seuls.

6350

Le langage est réel mais ne sera jamais la réalité.

6349

Nous sommes du langage.

Enlevez le langage et plus personne n'existe.

6348

Mental : cycle sans fin de pensées qui circulent.

6347

« Hier », « la semaine passée », « l'année passée », « l'instant d'avant », n'ont aucun poids, aucune importance en moi. Tout ce que je vois, c'est maintenant, c'est ça qui existe, c'est là où je vis, c'est la seule chose réellement vivante.

01/01/2015

6346

Je ne fais jamais de mon mieux, ce serait beaucoup trop.

6345

Je me ris du langage.

6344

Je me fous de la gueule de mon cerveau pensant.

6343

Les chiffres et les nombres ne sont pas un besoin, ils sont seulement un jeu.

Retirez les chiffres et les nombres des cerveaux humains, ils seront toujours en vie.

6342

Chacune de ces phrases est une entité à part entière pétrie de sa propre logique. Si vous essayez de les combiner pour en faire une structure ou un système, vous n'obtiendrez que des contradictions.

6341

Je ne suis pas en 2015, je suis en 34.

6340

Nous ne sommes pas jeudi. Je ne crois pas au jeudi, ni aux autres jours de la semaine.

31/12/2014

6339

Je vous souhaite une bonne journée de demain, ainsi que des 364 jours qui suivent.

6338

Je vous souhaite une mauvaise année 2014. (Je peux enfin le dire sans que ça ne porte à conséquence.)

6337

Chaque homme comme chaque femme interdit à des milliards d'êtres humains de naître.

Car la femme pourrait combiner un des +/- 400 ovules qu'elle produit au cours de sa vie avec des milliards de spermatozoïdes différents provenant de milliards d'hommes différents.

Le nombre d'êtres humains potentiels interdits de vie depuis les débuts de l'humanité est gigantesque, presque infini.

Que cela vous plaise ou non, vous aviez une infime probabilité de naître.

Pensez-vous parfois à ces milliards d'enfants à qui vous avez interdit de vivre ?

6336

J'ai sauvé d'une mort certaine tous les enfants que je n'aurai pas.

30/12/2014

6335

La deuxième meilleure chose au monde que je puisse faire c'est de m'exprimer, la première, c'est de me taire.

6334

Que le monde soit beau ou pas, ça change quoi ?

6333

Au cas où vous lisez ceci, sachez que c'est moi qui l'ai écrit.

6332

Les mots sont des couteaux qui tuent ce qu'ils sont censés exprimer.

6331

Ce que je vis, je ne peux en parler.

Je ne parle que de ce dont je parle et les mots sont tous faux.

La distance entre les mots et la vie est infinie.

6330

La saveur n'est ni dans les mots ni dans la pensée.

Le contact est direct ou n'est pas.

Le cerveau est un intermédiaire qui brouille les pistes.

Ce dont on parle, on le tue.

29/12/2014

6329

Je me découvre.

6328

Je fais ma connaissance.

6327

Je m'accompagne.

6326

Sans nous, les mots ne seraient rien.

Avec nous, ils ne sont toujours pas grand-chose.

28/12/2014

6325

J'ai mis plus de 34 ans et six mois pour écrire cette phrase.