30/09/2014

5900

Il n'y a rien à perdre à vivre, voilà ce que je dirais à tous les suicidaires. Il n'y a rien à perdre à vivre une seconde de plus, une minute de plus, une heure de plus, un jour de plus, un mois de plus, un an de plus, un instant de plus, rien à perdre, même dans la douleur, le désespoir, rien à perdre. Voilà ce que je dirais.

5899

La relation que nous avons avec nous-mêmes n'est qu'une de nos relations aux autres.

5898

Soi est l'autre le plus proche et le moins discret.

29/09/2014

5897

Vivre me suffit, je n'ai pas besoin de raison de vivre.

5896

La vie n'a aucun compte à nous rendre.

5895

On peut avoir envie de donner à l'autre de l'amour, mais on ne peut lui donner l'envie de le recevoir.

5894

La seule chose qu'on ne peut donner est l'envie de recevoir.

5893

La non-pensée ne se trompe jamais.

28/09/2014

Song N°6 :


5892

L'inconnaissance déployée, accueillie, acceptée est vérité.

5891

La vérité est la plongée dans l'inconnaissance.

5890

La vérité est la révélation de l'inconnaissance.

5889

Je suis plus grand que la grandeur.

5888

La vie ou l'éternité ou la nature se fout complètement de ce qu'on pense d'elle.

La pensée ne changera jamais rien à la réalité.

Qu'elle se « trompe » ou pas n'a aucune importance.

5887

Je me fous complètement de ce que je pense de moi.

5886

Vous êtes en train de lire à votre insu la phrase que j'ai inscrite en filigrane dans celle-ci.

27/09/2014

5885

Cédric n'a pas écrit cette phrase.

5884

Je ne vis pas pour moi, je vis parce que moi.

5883

Si je ne me prends pas pour un être humain, suis-je limité à ma condition humaine ?

5882

Lépidoptérophile : acupuncteur pour papillons.

26/09/2014

5881

Au feu les codes, les moules, les cases, j'écris comme je le sens, je pense comme je le ressens, je vis comme je vis, sans chercher à plaire à qui que ce soit, pas même à moi.

5880

La liberté est inapprivoisable, indomptable, incontrôlable.

Elle m'a pris, tout pris, plus rien n'est moi, je suis elle.

25/09/2014

5879

L'aire du temps s'étend à mesure qu'il se détend.

5878

Parfois je rêve de celle dont mon corps touchera le corps.

5877

La vie est une apothéose du début à la fin.

5876

Cette nuit, quand j'ai tourné la tête vers les chiffres flottant dans le noir, j'ai refait un 421 ! C'est la deuxième fois en quelques mois.

La première fois c'était le 31/12/13, j'ai retrouvé la phrase que j'avais écrite alors :

4597. « Cette nuit, j'ai ouvert les yeux. 4h21. Gagné ! »

24/09/2014

5875

La plupart des humains lisent les autres pour entendre parler d'eux-mêmes.

23/09/2014

5874

Lisez-moi, je parle de moi.

5873

Toutes les phrases sont fondamentalement exhibitionnistes et égocentrées.

Même celles qui sont cachées, secrètes ou qui jouent les timides, les prudes ou les modestes disent en filigrane : « Lisez-moi, je parle de moi... »

5872

On ne peut vivre qu'au présent, le reste, ça n'est pas de la vie, c'est de la pensée qui tourne en rond et en boucle.

5871

La phrase 5870 se régale d'être lue par vos yeux.

5870

Mmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmm.

5869

Le labelle de l'ophrys abeille fait la belle.

22/09/2014

5868

Celui qui sait que ses sens le trompent ne se trompe pas.

5867

Tout ce qui vit vit en même temps.

5866

Ces mots vivent en même temps que vous.

5865

« La légende veut que la forme de la coupe de champagne fut modelée sur le sein de Marie-Antoinette d’Autriche, Joséphine de Beauharnais, Madame de Pompadour, Madame Du Barry, Diane de Poitiers ou encore Hélène de Troie. »

Et la flûte ? Elle a été moulée sur la b*** de qui ?

21/09/2014

5864

Pouce hier, cendres de mains.

5863

Dans l'univers, nous sommes at home.

5862

Nous sommes des poussières d'étoiles, et tous les jours l'univers fait le ménage.

20/09/2014

5861

Je ne me sens supérieur qu'à moi-même.

5860

- Cédric, tu m'emmerdes !
- Je ne te crois pas.

5859

Le sens de la vie, c'est sur place.

5858

L'énurétique vous le confirmera : la pistache.

5857

Le phoque n'aime pas quand l'eau tarit.

5856

Ne cherchez plus, vous y êtes.

19/09/2014

5855

Je préfère le vrai même un peu moins beau, que du faux tout joli.

5854

Je n'accepterai de prix littéraire que s'il m'était attribué et remis par Dieu en personne.

5853

Je n'aurais rien à faire des prix et des honneurs qui me seraient accordés par des êtres humains.

5852

Il est aussi prétentieux d'accepter des honneurs que de les décerner.

5851

La vraie méthode syllabique permet d'écrire dans l'air en clignant des paupières.

(Qui a compris ?)

18/09/2014

5850

- Je crois que je me répète.
- Tu l'as déjà dit ça, Cédric !

5849

- Comment vas-tu Cédric ?
- Nous allons bien.

5848

Tout le monde est au moins deux en lui-même.

Il ne faudrait pas dire « Comment tu vas ? » mais « Comment vous allez tous les deux ? » ou « Comment vous allez toutes les deux ? » si on s'adresse à une femme.

5847

En soi, il y a celui qui observe et celui qui observe celui qui observe.

Il y a celui qui juge et celui qui juge celui qui juge.

Il y a celui qui pense et celui qui émet des pensées sur celui qui pense et sur ce qui est pensé.

17/09/2014

5846

Je suis toujours en ma présence, ce qui fait qu'en moi, je suis deux. Et je suis tour à tour l'un puis l'autre. Moi puis Je. Celui qui regarde puis celui qui est regardé.

Quand je suis d'accord avec moi, moi est d'accord avec je.
 

5845

Je suis le dieu de ce blog, j'y censure tous les commentaires que j'ai envie de censurer.

5844

Dans ma tête, tout le monde y est le bienvenu, quelle que soit la place qu'il y prenne, l'espace y est infini.

5843

Redire « je t'aime » = Dire « je ret'aime ».

5842

Je m'y sens bien dans votre tête, quoi que vous pensiez de moi.

5841

Ces mots se sentent comme chez eux, dans votre tête, d'ailleurs ils y sont, chez eux.

16/09/2014

5840

On est toujours seul, sauf à l'intérieur : on y est au moins avec soi, ça fait deux.

5839

À l'intérieur, vous ne serez jamais seul, ne serait-ce que parce que moi, j'y ai une place ; une place que vous m'avez faite de votre plein gré et je m'y sens bien.

5838

En lisant la phrase 5837, je me suis autohypnotisé.

5837

Cette phrase va vous hypnotiser.

À trois, vous allez dormir et rêver de moi.

1, 2, 3. Ça y est, vous êtes hypnotisé, vous pensez à moi très fort et vous ne vous réveillerez jamais.

5836

Pour certains, ceux-ci sont les premiers mots qu'ils lisent de moi. Quant aux autres, inutile de nier, ces mots ont reconnu vos yeux.

15/09/2014

5835

Cela fait exactement trois ans et un jour que j'écris ici chaque jour sans avoir loupé un seul jour.

Pourquoi j'écris ici chaque jour depuis trois ans et un jour ? Je n'en sais rien.

Combien de jours encore ? Je n'en sais rien.

Et pourquoi venez-vous lire ce que j'écris ? Je n'en sais rien non plus, d'ailleurs peut-être l'ignorez-vous également.

Mais c'est quoi « trois ans et un jour » ? Le temps n'a pas de poids. « Trois ans et un jour » n'est pas plus lourd que cet instant qui dure tout le temps.

5834

Tant que vous tenez à ce que vous êtes, vous n'êtes que ce que vous tenez.

5833

On peut tenter par le langage d'exprimer sa conscience du monde, sa façon de voir le monde, son expérience du monde, mais fondamentalement c'est intransmissible, chaque expérience de vie est unique et intransmissible.

Les mots sont ce qu'on a inventé de mieux, de plus clair, de plus précis, de plus subtil, pour partager son point de vue sur le monde, sur soi, sur la vie, sur l'homme, mais les mots ne sont pas cette vie.

Et on traduit toujours les mots de l'autre, on les lit avec nos yeux, on les fait passer au crible de son propre cerveau, tout comme l'autre lit nos mots à sa sauce à lui ; l'expérience même est intransmissible, même avec tous les mots du monde.

14/09/2014

5832

On ne peut être proches tant qu'il y a reproches.

5831

- Approche-toi, que je te le reproche.
- On ne peut admirer l'arc-en-ciel qu'à distance.

5830

Quand on est bien lassé de se délasser, peut enfin avoir lieu le véritable délassement.

5829

Le lol est un petit oiseau au corps rond qui grâce à ses deux ailes s'envole de nos bouches pour explorer le ciel.

13/09/2014

5828

Même les écrits s'envolent.

5827

« Mais qu'est-ce qu'il raconte ce Cédric ? » n'est là encore que du langage, qu'une phrase que produit le langage dans un cerveau.

Quoi que vous pensiez, ça n'est pas « vous » qui le pensez, c'est le langage qui pense en vous.

5826

Ce blog n'est pas « moi », ce blog est du langage que certains prennent pour « moi ».

5825

Je suis totalement le langage qui passe par moi.

5824

Je ne me prends pas pour les mots que j'écris ou dis, il y a une distance, toujours, irrémédiable, entre « moi » et les « mots qui sortent de moi ».

Pareillement, je ne prends pas celui qui me parle ou que je lis pour les mots qu'il me dit ou m'écrit.

5823

Le langage est un monde en lui-même, ouvert et clos, une entité libre pour laquelle nos bouches et nos mains ne sont que des outils, des moyens pour elle de s'exprimer.

Je me laisse faire. J'autorise le langage à se servir de moi. Disons que le langage me fait l'amour et que j'aime ça car je prends beaucoup de plaisir à lui offrir mon corps et mon esprit.

5822

Notre vie est le déploiement de la déflagration qu'est notre naissance.

12/09/2014

5821

Dans les coins de ma tête sont rangées les questions, les remarques, les idées, les pensées encore jamais exprimées.

Les coins de ma tête se vident lentement mais sûrement.

Le saviez-vous ? N°3 :

En tapant « askew », « do a barrel roll » ou « zerg rush » dans Google, il se passe des trucs.

5820

Attention, cette phrase est un laxatif violent ; ne la lisez qu'une seule fois au grand maximum, si vous la relisez, c'est à vos risques et périls !

11/09/2014

5819

Est-il possible d'écrire de 99 manières différentes cette question ?
Suis-je capable d'écrire 99 fois cette phrase d'une façon différente ?
Écrire à 99 reprises cette question d'une manière inédite, est-ce possible ?
Est-il pour moi faisable d'écrire 99 fois cette phrase sans en varier le fond mais seulement la forme ?
Répéter 99 fois cette question sans me répéter, c'est faisable ?
Décrire 99 approximations de cette question, est-ce réalisable ?
Imaginer 99 itérations différentes de cette question, mission impossible ?
Vous proposer 99 variantes de cette question, est-ce un projet réaliste ?
Poser cette question, puis la reposer différemment, puis la reposer encore, et encore et encore et encore et encore et encore et encore et encore et encore et encore et encore et encore et encore et encore et encore et encore et encore et encore et encore et encore et encore et encore et encore et encore et encore et encore et encore et encore et encore et encore et encore et encore et encore et encore et encore et encore et encore et encore et encore et encore et encore et encore et encore et encore et encore et encore et encore et encore et encore et encore et encore et encore et encore et encore et encore et encore et encore et encore et encore et encore et encore et encore et encore et encore et encore et encore et encore et encore et encore et encore et encore et encore et encore et encore et encore et encore et encore et encore et encore et encore et encore et encore et encore et encore et encore et encore et encore et encore et encore et encore et encore et encore et encore et encore et encore et encore et encore, c'est envisageable ?
Vais-je réussir à trouver 99 formes nouvelles à cette question ?
Créer 99 types différents de cette même question, cela est-il possible ?
Si cette phrase est un fruit, en existe-t-il 99 variétés ?
L'objectif de construire 99 versions de cette question est-il atteignable ?

En fait, que la réponse soit oui ou non, je m'en fous.

5818

Si je n'avais plus qu'une seule phrase à écrire, ce serait celle-ci.

5817

La vie est à terre, les cimes t'y erres.

10/09/2014

5816

L'essentiel est ce qui n'est pas tributaire de nos pensées.

5815

On est ce qu'on est qu'on en ait conscience ou pas.

5814

La « justice divine » ? je n'y crois pas du tout.

J'emmerde Dieu.

Il n'est qu'un superhéros né de l'imagination humaine.

5813

Les êtres humains passent leur temps à se juger eux-mêmes et entre eux.

Et les rares fois où ils s'abstiennent, ils s'ennuient et se mettent à juger leur ennui.

09/09/2014

5812

La mort nous affranchit de notre enveloppe corporelle.

5811

Les grandes décisions se prennent en soi sans qu'on y soit.

08/09/2014

5810

Il doit tous nous prendre pour des voyeurs, le temps.

5809

Ce matin, j'ai ouvert les yeux, puis j'ai regardé l'heure :

6:09 

Les heures et les minutes étaient en train de se donner mutuellement du plaisir. J'ai refermé les yeux par pudeur avant que le temps ne me traite de voyeur.

07/09/2014

5808

Il y a le passé qui survit et le très passé.

5807

Si les pensées me laissent tomber, vais-je avoir mal ?

06/09/2014

5806

Ça y est, je pense avoir tout pensé. Mais n'est-ce pas déjà là une nouvelle pensée ?

5805

« Il y a quelques minutes » n'est qu'une pensée.

05/09/2014

5804

Il n'existe rien de plus que maintenant, que la lecture de cette phrase, maintenant.

5803

La liberté, c'est partout ; ou alors ce n'est pas la liberté.

04/09/2014

5802

La liberté, c'est la conscience qu'aucun mot n'est libre.

5801

Le couple est une invention qui divise pour mieux régner.

5800

La vie s'écoule dans tous les sens, ces derniers n'étant pas limités à cinq.

5799

Toutes mes relations ont moi comme points de départ et d'arrivée.

03/09/2014

Le saviez-vous ? N°2 :

Seules 14% des terres émergées possèdent un point antipodal également au sec. Autrement dit, si vous creusez un tunnel tout droit dans le sol, vous avez de fortes chances de tomber sur de l'eau de l'autre côté.

C'est mon cas : mon antipode alors que je suis assis sur cette chaise est un point de l'océan Pacifique près de la Nouvelle-Zélande.

Si je pète fort, ça fera des bulles.

Et vous ?

Ce site (cliquez ici) vous donnera la réponse.

5798

En creusant encore et encore, on trouve le ciel.

5797

Je prends les autres comme ils sont, pas comme je voudrais qu'ils soient.

5796

Ce qui m'intéresse, c'est ma relation à l'autre et sa relation à moi, pas les relations que cet autre a avec d'autres.

5795

- Arrête Cédric, tu t'enfonces !
- En m'enfonçant, je m'approfondis.

02/09/2014

5794

La lumière est dans le gouffre.

5793

Même parfaitement immobile, j'explore sans cesse un endroit inédit où je n'étais jamais allé avant.

01/09/2014

5792

Ne pas dire, c'est une façon de faire exister ce qu'on ne dit pas.

5791

Je suis en paix avec qui lit cette ligne.

5790

Rien ne se termine jamais, la fin n'est qu'une idée, qu'une frontière créée par l'esprit délimitant artificiellement le flot continu des changements permanents.