28/02/2014

4939

Que vous m'aimiez ou pas, ce n'est pas mon problème non plus.

4938

Ce que vous pensez de ce que j'écris n'est pas mon problème.

4937

Les vieilles peaux sont-elles les plus froissables ?

4936

On ne froisse que les gens lisses.

4935

Jaillissant de la source, chaque être humain est une goutte à la trajectoire unique.

27/02/2014

4934

Certaines présences n'ont plus besoin de mots.

4933

Quand tout a été dit, c'est le silence qui unit.

4932

De la naissance à la mort, l'être humain brasse de l'air, et c'est beau.
Beau de ne vivre que pour la beauté du geste.

4931

Je suis le pantin de ce que je suis.
Pareil pour vous.

26/02/2014

4930

N'ayant pas d'image de moi, je ne me connaîtrai jamais.

Quelqu'un peut-il me connaître ?

4929

Je suis éparpillé dans toutes ces phrases.

4928

Le « moi », cette drogue, demande à être quasi constamment présente dans le sang au risque de graves crises de manque.

Elle réclame, chez les plus accros, un investissement colossal et de tous les instants. Elle peut couter cher et dans les cas les plus extrêmes, elle ruine la santé.

C'est une drogue dont on ne peut pas se débarrasser car ce qui voudrait s'en débarrasser, c'est encore et toujours le « moi », ne faisant ainsi que s'auto-alimenter.

On ne peut que la subir, l'accepter et observer son évolution, jusqu'à son éventuelle et miraculeuse disparition.

25/02/2014

4927

La drogue qui entraîne le plus d'attachement et de dépendance, c'est le « moi ».

4926

Mes lèvres parfument le silence de tous les mots qu'elles ont vu passer.

4925

La meilleure réponse à une question est de ne plus se la poser.

4924

Sur mes lèvres est inscrite la saveur de chaque mot que j'ai prononcé.

4923

Le sexe est une chose très simple, c'est un instinct naturel inscrit dans le corps dans le seul but de la pérennité de l'espèce. L'être humain en est le pantin. Le sexe n'est ni mal ni bien ni à fuir ni à rejeter ; en être le pantin conscient, sans en faire un problème.

24/02/2014

4922

Mais pourquoi vous obstinez-vous ainsi à venir lire ce que j'écris ici ?

4921

Les plus beaux échanges sont ceux qui n'ont aucun but, aucun objectif.

4920

La vie ne produit jamais deux fois la même chose.
Aucune vie ne sera jamais identique à une autre.

4919

Faire l'amour à toute la vie par ce seul autre corps qui s'unira au mien.

4918

Mon corps n'en a plus touché sexuellement un autre depuis 2003.
Aucune frustration, simple constat.

4917

Aimer charnellement, sexuellement, exclusivement un seul autre corps est possible.

Mais n'aimer qu'un seul autre être humain est impossible, car l'amour est ce qui rayonne dans toutes les directions.

On ne peut être fidèle que sexuellement.

23/02/2014

4916

On vient tous du même endroit et on va tous vers le même, et parce que vous avez lu cette phrase, on a fait un bout de chemin ensemble.

4915

Cette phrase que vous êtes en train de lire vous modifie en profondeur, vous n'avez pas idée à quel point elle vous transforme, elle s'est incrustée dans votre inconscient pour toujours, vous ne serez plus jamais la même personne, il est trop tard, le pacte est scellé, cette phrase nous lie pour l'éternité.

4914

Je préfèrerai toujours ce qui arrive vraiment à ce que j'avais imaginé qu'il arriverait.

4913

La vérité est toujours plus belle que le rêvé.

4912

Je me dévoile à moi-même, je me montre qui je suis, je suis le voyeur de mon intimité.

4911

J'aime disséquer mes sensations, mes émotions, mes ressentis, sans anesthésie.

22/02/2014

4910

Le plus intime est ce qui rejoint l'universel.

4909

Quand je pense à ce que je pense de ce que je pense de ce que je pense de ce que je pense, j'en oublie la pensée originelle.

4908

Chaque pensée est un réflexe.

4907

La poésie, c'est de la prose qui brille.

4906

Entre deux pensées existe le repos.

21/02/2014

4905

Je suis des milliers de pensées.

4904

Entre deux pensées existe le silence.

4903

Tout existe.

Tous les rêves existent. « Ne pas exister » est une idée et elle existe. Toutes les pensées qui existent, aussi insensées, folles, bizarres soient-elles, existent. Tout existe.

Il n'existe rien qui n'existe pas.

4902

Ce qui n'existe pas ne m'intéresse pas.

4901

Je suis un animal qui se demande s'il n'est que ça.

4900

L'impact des mots ne se fait entendre que dans le silence.

20/02/2014

4899

Parfois, le corps est une boule de douleur qui vibre.

4898

Il est des mots qui profitent du silence pour se faire entendre en soi, pour s'y déployer, pour y exploser.

4897

Quand le temps ouvre ses portes, l'éternité s'invite.

4896

L'éternité, c'est le temps réduit à néant.

4895

L'amour, c'est donner sans chercher à prendre.

4894

J'ai de l'amour pour tout le monde, y compris pour ceux qui pensent que je leur veux du mal alors que je leur veux du bien.

4893

J'aime ceux qui aiment ceux que j'aime.

19/02/2014

4892

Les mots de cette phrase ne peuvent être lus que par de beaux yeux. Vous avez de beaux yeux.

4891

Aimez-moi, c'est gratuit.

4890

Chaque seconde vécue fait un doigt d'honneur à l'éternité invincible.

4889

- Quel est le sens de la vie ?
- Défier le néant.

4888

Aimer, exister, créer, c'est défier le néant.

Même si je sais qu'il emportera tout, y compris moi, j'aurai vécu en le défiant.

4887

Les mots ne tracent au mieux que le contour de la vérité.

4886

Dans le désert, le plus difficile, ce n'est pas de trouver la sortie, la sortie, dans tous les cas, c'est tout droit. Le plus difficile, c'est de marcher longtemps dans la même direction sans désespérer d'en sortir un jour.

18/02/2014

4885

Chaque être humain est une mutation unique.
Vouloir ressembler aux autres, en plus d'être impossible, ne crée que de la souffrance.
L'idée d'un « être humain modèle » est néfaste, en plus d'être du toc.
Vous êtes totalement original.
Soyez ce que vous êtes, pas ce que sont les autres ni ce que vous pensez que les autres aimeraient que vous soyez.

4884

Ce blog est un trou noir, aucune lumière n'en sort ; si vous voyez de la lumière, c'est que vous êtes tombé dedans, vous ne pourrez jamais en sortir.

Autre précision, la totalité de la lumière et de la matière de vos commentaires est avalée par ce trou noir, vous voilà prévenu, si vous tenez à vos mots, ne commentez pas ou plus.

4883

La vérité libère, l'illusion blesse.

4882

Les mots ne sont que les vagues, nous sommes l'océan tout entier.

4881

Les pensées qui m'agissent sont plus fortes que moi, peu importe que je m'explique ce qui m'agit, ce qui m'emporte, les explications ne sont que des pensées secondaires.

4880

Nos pensées les plus puissantes n'ont pas besoin de nos efforts pour exister, nous habiter, nous guider.

4879

La liberté me possède.

4878

L'amour est la base dont nous sommes tous faits, la haine est un filtre qui nous cache la vue.

17/02/2014

4877

Les pensées ne se contrôlent pas.

« Je dois contrôler mes pensées » n'est qu'une autre pensée.

4876

Aimer une personne, c'est l'aimer libre, même quand c'est pour la voir s'éloigner de soi.

4875

L'éternité tue le temps.

4874

Ne plus aimer quelqu'un, c'est ne l'avoir jamais aimé.

16/02/2014

4873

Je n'y suis pour rien dans ce que je suis.

4872

- Sois libre.
- Facile à dire, impossible à faire.

4871

Les mots ne libéreront jamais personne. Les barrières, les chaînes, les prisons mentales sont des mots. On ne se libère pas des mots avec d'autres mots.

4870

Ce que tu veux te possède.
Ce que tu ne veux pas, aussi.

4869

Où que mon regard se porte, j'ai toujours la vérité en face.

4868

Les maîtres à penser sont des vendeurs de sommeil.

4867

C'est dans le noir qu'on voit le mieux la lumière.

15/02/2014

4866

Il n'existe pas une seconde où vous ne viviez pas votre vie.

4865

Je suis le paparazzi de ma vie :

Je prends des photos avec mes yeux destinées à un magazine dont je suis également le rédacteur en chef et le seul lecteur.

4864

Aucune religion, aucune cérémonie, rien de sacré ne me touche.

4863

Je ne veux imiter rien ni personne.
Je ne suis ni un suiveur ni un guide.

Je suis un morceau de vie qui écrit sa voix.

4862

J'ai lieu. Je me déroule. Je suis un événement.

14/02/2014

4861

Le silence est la somme de tous les bruits comme le blanc est la somme de toutes les couleurs.

4860

Je me fous de savoir qui je suis, savoir que je suis me suffit.

4859

L'amour ne se demande pas ni ne se prend.
Il s'offre et se reçoit.

4858

Nos mots sont tous des échos du mystère.

13/02/2014

4857

Vous vous demandez ce que vous faites sur Terre ?

Vous n'existiez pas, alors la nature vous a inventé.

4856

Je suis un mystère avec des mains,
une énigme avec des bras,
une question avec des yeux,
un vide avec un cœur.

4855

Le temps est un lac, pas une rivière.

4854

Le temps, je suis plongé dedans, mais je n'ai pas l'impression qu'il passe.

12/02/2014

4853

Je n'aime que par amour.

4852

J'écris pour dire aux étoiles que j'ai existé.

4851

Le corps ne se pose pas de questions sur le sens de la vie, il vit.

4850

Tous les hommes sont amour mais souvent ils le cachent bien.

4849

Je suis un mystère.

11/02/2014

4848

Pourquoi venez-vous de lire cette question ?

4847

Cette phrase est un morceau de silence.

4846

Je ne cherche pas à instiller des mots dans le cerveau des autres. Chaque cerveau a à penser par lui-même.

4845

On a en soi-même différents niveaux, différentes couches, le fond, c'est le "un" où rien n'est séparé, où ni "je" ni "l'autre" n'existent, il y a unité avec tout. Au plus on remonte, au plus on trouve de séparations, à la superficie de l'être, il y a "moi" et "toi", les liens, les déchirements et tout ce qu'on connait en surface.

4844

Si j'étais toi, je serais toi.

10/02/2014

4843

Je ne suis pas lié aux êtres et aux choses, je suis les êtres et les choses.

4842

Un lien lie des choses séparées, or rien n'est séparé.

4841

Renverser le n/haine du lien pour en faire un lieu d'union.

4840

Avec la pensée, la réflexion, il n'y a pas de fin, pas d'arrivée, on chemine sans cesse.

4839

Quand on voit qu'on fait UN, l'idée de lien n'a même plus lieu d'être, plus besoin de se battre pour créer le lien, recréer le lien, entretenir le lien, protéger le lien, etc. puisqu'on fait UN.

4838

Réfléchir, c'est mettre les mots dans un ordre inédit et voir si ça sonne juste et vrai.

09/02/2014

4837

J'étais en train d'écrire une phrase au sujet de la réalité, c'est à ce moment-là que je me suis réveillé.

4836

Si je n'avais pas écrit cette phrase, vous en seriez-vous rendu compte ?

4835

Lecteur, oui, toi lecteur, sais-tu que si j'avais eu le même cerveau que toi et si j'avais vécu exactement tout ce que tu as vécu, j'agirais exactement comme tu agis et je penserais exactement tout ce que tu penses, le sais-tu ?

4834

Si j'étais toi, je ferais exactement tout ce que tu fais, je penserais tout ce que tu penses, si j'étais toi, je serais exactement comme tu es.

08/02/2014

4833

- Cédric, est-ce que parfois tu t'ennuies ?
- Non, jamais. Même en ne faisant rien, la conscience d'exister empêche l'ennui.

07/02/2014

4832

Je n'ai en moi aucun modèle de vie « réussie » ou « idéale » sur lequel je serais motivé à calquer la mienne.
N'ayant pas de modèles, ma vie n'est pas à construire, j'ai juste à l'habiter.

4831

Il n'y a pas de choix ; il y a des élans, des forces et des aspirations, qui nous poussent, nous tirent et nous guident.

Notre esprit n'est que l'enregistreur, le collecteur et l'analyseur de tous ces élans, forces et aspirations, et après les avoir ruminés, remués, étudiés, pesés, examinés, après en avoir calculé la force résultante, il crée la pensée : « je décide de ... », « je choisis de ... » ou « je ne sais pas ».

4830

Une décision est la force résultante de toutes celles qui ont pesé dans la décision.

06/02/2014

4829

Les hasards sont ces choses qui devaient arriver.

4828

Tout le monde ne pense pas à la mort mais la mort pense à tout le monde.

4827

Je n'avais pas plus le choix d'écrire cette phrase que celui de naître.

4826

Les phrases sont des machines dont les mots sont les engrenages.

4825

La vie est une machine aux milliards d'engrenages dont le premier se nomme naissance.

4824

Les pensées s'engrènent.

4823

Ce blog ne pouvait pas ne pas exister.

05/02/2014

4822

Tout se passe ici et maintenant, même ce qui ne s'y passe pas.

4821

La non-existence n'existe que dans l'existence.

4820

Ce qu'on dit de moi ne me définit pas.

4819

Penser que des mots ont le pouvoir de sauver, renforce le pouvoir qu'en ont d'autres de tuer.

4818

En retirant l'idée que des mots puissent sauver, je retire à d'autres leur pouvoir de nuire.

4817

Se battre contre des mots ne fait que les renforcer.

4816

Je tiens à remercier la phrase 4815 pour sa réponse.

4815

Non, je n'ai pas l'impression de n'être qu'un numéro, je suis une phrase à part entière, j'ai un nombre au-dessus de la tête, mais je ne me résume pas à celui-ci, je me sens libre.

4814

Une de ces phrases pourrait-elle nous dire si elle a l'impression de n'être qu'un numéro ?

04/02/2014

Cette phrase ne respecte rien.

4813

Bis 1293

L'absence est une présence.

4812

Vous êtes-vous déjà demandé pourquoi vous vous demandez pourquoi vous vous demandez pourquoi ?

4811

Vous êtes-vous déjà demandé pourquoi vous vous demandez pourquoi ?

4810

Pourquoi parler de feuilles mortes, alors qu'elles n'ont jamais autant voyagé, volé, dansé de toute leur vie ?

03/02/2014

4809

Aimer ce que j'aime ; ce que j'aime, c'est aimer.
Aimer aimer.

4808

Du couvoir au mouroir, un seul couloir.

4807

- Cédric, que regardes-tu en premier chez une femme ?
- Tout ce que je peux voir.
- Non, en premier.
- Pourquoi se limiter ?

4806

S'agacer de sa douleur, c'est doubler le mal.

4805

Mon corps est un mouroir autant qu'un couvoir.
Tout y meurt et y nait.

4804

Psyché : lieu de réflexion.

4803

Personne n'est dans l'au-delà en train de nous scruter et de pointer du doigt le moindre de nos gestes ou la moindre de nos pensées.

4802

Après la mort, personne, ni "Dieu" ni qui que ce soit d'autre, ne vient nous rapporter le "bulletin de notre vie" en en commentant les bons et les mauvais points.

La vie n'est pas un examen de passage.

On fait tous comme on peut, ce qu'on peut, comme on a pu, ce qu'on a pu, comme on pourra, ce qu'on pourra ; et personne ne redouble.

4801

Je suis présent dans tous les miroirs que je regarde.

02/02/2014

4800

Je vivrai éternellement dans cette phrase.

( Me voilà devenu immortel. )

4799

Nul n'est coupable de la douleur qu'il ressent.

4798

Parfois, devant le miroir, je m'arrête, interloqué, et je demande : « Qui êtes-vous ? »

4797

L'amour, c'est ce qui n'arrête pas de naître.

4796

Quand le moi s'est déshabillé, il ne reste plus rien.

01/02/2014

4795

Faire de l'évidement de la vie un évidemment à la vie, en ajoutant un aime.

4794

Pour certain/e/s, la mémoire, c'est moi qui se noie dans la mère.

4793

Vous n'avez pas conscience de la chance inouïe que vous avez de lire cette phrase.

4792

Vingt cœurs > vingt culs.