31/08/2013

3956

Le présent est le bord du monde.

3955

Quel bonheur de découvrir que le bonheur n'existe pas.

3954

L'amour est en moi et je vois l'amour en vous.

3953

Les mouvements de mon corps, ou leur absence, s'expliquent très simplement : tant que je n'ai aucune raison valable de bouger, je ne bouge pas.

3952

Le monde des mots et celui de nos perceptions sensorielles sont tous deux des mondes imaginaires.

30/08/2013

3951

D'ici et maintenant, que peut-on, non pas en dire, mais en
vivre ?

3950

- On est un con ! On est d'accord ?
- Euh... non !

3949

AileCédricAile.

(Non je ne suis pas un ange, je me suis juste greffé deux ailes.)

3948

Admettons qu'on réponde à toutes les questions, admettons qu'on sache tout sur le pourquoi du comment de l'univers, de la vie, de l'humanité, de la conscience et du cerveau.

Ça ne changerait rien : j'aurais à vivre ce que j'ai à vivre en tant qu'humain.

3947

Je sais exactement ce à quoi vous pensez à cet instant précis !

(réponse dans les commentaires)

3946

C'est qui « tout le monde » ?

29/08/2013

3945

Vaut mieux éviter le lâcher-prise en pleine escalade en solo intégral.

3944

Il n'y a rien à faire, il n'y a pas à agir, il n'y a qu'à être et à s'écouter, les actions viennent d'elles-même : oui, je veux, non je ne veux pas, oui j'aime, non je n'aime pas, oui je viens, non je ne viens pas, oui je fais, non je ne fais pas, etc.

Nos actes ne sont pas le fruit d'un effort.

3943

Aucun de mes mots n'est un choix, je suis un réceptacle, je suis un acteur passif, ce qui pose les actes à travers moi c'est la vie, je me fous de "moi", je me balance de mon égo, je n'ai aucune fierté d'être qui je suis ou comme je suis, aucun mérite, aucune fierté, je suis le fruit, je ne suis pas l'arbre.

28/08/2013

3942

Aller mal n'est pas une défaite et aller bien n'est pas une victoire.

3941

Le poids qu'ont les mots ne provient que de soi.

C'est celui qui les lit ou les entend qui donne du poids aux mots qui le dérange, l'irrite ou le bouleverse.

3940

Heureux est l'homme pour qui ni la douleur ni la souffrance ne sont un malheur.

3939

Celui qui veut me faire du mal peut toujours essayer mais je lui souhaite bonne chance car pour que quelqu'un puisse me faire du mal, il faudrait que je considère ce qui m'est fait comme étant du mal.

3938

Peu m'importe la philosophie ou la science, je n'ai qu'un seul élan : l'amour.

3937

Quelle que soit la matière dont je suis fait, quelle que soit la nature de ce qui me compose ou me donne vie, quel que soit ce que j'ai à l'intérieur ou ce que j'exprime et quels que soient les mots pour décrire tout ça, le mystère c'est que j'existe.

27/08/2013

3936

Les images du passé ne sont que des images, elles n'ont pas à définir ce que je suis maintenant.

3935

On peut vouloir mon mal, mais je ne le donnerai jamais, j'y tiens trop.

3934

La réincarnation ? Peut-être, mais seulement de mon vivant.

3933

L'amour est ce qui fait qu'on n'est pas seul, même isolé.

3932

Tout arrive et surtout ce qu'on ne voit pas venir.

26/08/2013

3931

Nous, les humains, sommes posés sur cette putain de planète et faisons des radeaux avec les mots pour flotter le moins mal possible sur l'océan de notre ignorance.

3930

Les jeux de haine commencent souvent par des Je t'aime.

3929

Pour avoir les idées claires, il faut brancher la prise de conscience.

3928

La conscience nait de la matière mais n'est pas de la matière.

3927

En buvant l'inconnu, je ne reconnais plus ma bouche.

25/08/2013

3926

Il est écrit que le stylo est dans notre main.

3925

Il était écrit que vous liriez cette phrase maintenant.

3924

Avant l'an 1980 de notre ère, ni la Terre ni l'Univers tout entier n'avaient imaginé qu'un jour ils verraient exister l'être que je suis.

24/08/2013

3923

Mon futur est un immense point d'interrogation.
Et au plus je m'avance, au plus il s'agrandit.

3922

Vous vous êtes essuyé les pieds avant d'entrer ici j'espère !

3921

Tiens, je ne m'attendais pas à vous voir maintenant, il faut dire que vous venez toujours ici à l'improviste !

3920

Les phrases que vous ne comprenez pas ne sont pas faites pour vous.

3919

Ce que je ne comprends pas n'est pas fait pour moi.

3918

Ce que nous ne sommes pas est immortel.

3917

La vie, c'est comme Titanic, on sait comment ça finit mais on regarde quand même le film.

3916

- C'est étonnant ce que je vis.
- Tu peux enlever le « ce que ».
- C'est étonnant, je vis.

23/08/2013

3915

De tous les héros de comics, Superman, c'est l'S en ciel.

3914

Pour tester la sagesse d'un sage : crachez sur ses paroles.

3913

Les mots ne se tairont jamais.
Ils tournent et tournent dans les têtes,
Quitte à devenir saouls, quitte à devenir fous,
Ils ne cesseront jamais de s'exprimer.

3912

Ici, pas de fidèles ! Ce blog n'est pas une paroisse.

3911

Le vide ? Le bruit s'y lance !

3910

Une fois les mots exprimés, tout peut arriver, l'autre les prend comme il veut.

22/08/2013

3909

Crachez sur les paroles des sages, n'écoutez que ce qu'il y a en vous.

3908

J'aime les phrases complètement frappées au coin du bon sens de l'humour.

3907

                                         t.
                                      n
                                    e
                                 l
                              o
                           v
                        n
                     e
                  s'
Même les écrits

3906

Des mots, je ne suis ni l'esclave ni le maître ; ils font leur vie, je fais la mienne.

3905

Chaque mot est une sottise, chaque phrase une baliverne.

3904

Je vis hors les mots.

3903

Vouloir ne plus vouloir c'est encore vouloir.

3902

On ne contrôle aucune des vagues d'attirance ou de répulsion qui nous dirigent ou nous éloignent de quelqu'un ou des mots de quelqu'un, on ne peut que les constater et se laisser porter.

3901

« Je m'indigne contre cette mode de l'indignation ! » dit celui qui suit le mouvement.

21/08/2013

3900

Si vous ne comprenez pas cette phrase, maybe you will understand it now.

3899

Seuls les élèves et les disciples voient partout des donneurs de leçons, des enseignants et des maîtres.

Quant à moi, je n'en vois nulle part.

3898

Celui qui veut me faire la leçon parle dans le vide.

3897

- Pourquoi parler ? Pourquoi vivre ? Pourquoi écrire ? Et pour qui ?
- Être la source, la source ne se demande pas pour qui elle coule ni pourquoi.

20/08/2013

3896

La vie encore, encore, encore, encore, jusqu'à la mort.

3895

La vérité emprisonne celui qui croit la détenir.

3894

La vérité est impossible à posséder et donc à perdre, on ne perd que des croyances.

3893

Ah ! Vivre, quelle bonne blague !

3892

La vie, même si j'y vais doucement, j'y vais à fond.

19/08/2013

3891

Je préfère vivre ce que je vis qu'imaginer ce que je ne vis pas.

3890

- Cédric, quelle est ta place dans le monde ?
- Là où est posé mon cul.

3889

Je ne cherche à transformer personne.

Si ces mots vous transforment, c'est de votre faute, pas de la mienne.

3888

Le plus dur à accepter pour un être humain, c'est le fait qu'il ne contrôle rien.

3887

Tout état n'est qu'une étape.

3886

Voilà ce que j'appelle "méditation" : aucun but recherché, aucun effort fourni à contrôler son corps ou ses postures ou son souffle ou son mental, rien de toute cette couillonnade, juste être allongé dans le silence. La méditation n'est pas une cause, elle est une conséquence.

3885

Aucun "travail mental" ne peut mener à un "vide mental".
Celui qui "fait un travail mental" produit du bruit mental, et c'est donc exactement l'inverse de ce qui est recherché qui est produit.

18/08/2013

3884

Les étoiles sont des lettres ; l'univers, un livre.

3883

Allongé sur mon lit silencieux, sans mantra, sans posture, sans but mental, je laisse les pensées se déployer là où elles veulent.

3882

- Cédric, je n'ai pas de raison de vivre.
- Tu n'as peut-être pas de raison de vivre mais tu as raison de vivre.

3881

Ne pas avoir de raison de vivre ne sera jamais une raison de mourir.

3880

Je n'ai aucune raison de ne pas continuer à écrire des phrases.

17/08/2013

3879

N'essayez pas de me cataloguer, de me classer, de me comparer, je suis unique ; comme chacun d'entre vous, comme chaque être humain qui a vécu, vit, vivra sur cette putain de Terre.

3878

On ne choisit aucune de ses envies, pas même celle de céder ou de résister à une envie.

3877

Les instants, ça ne se compare pas.
Maintenant est incomparable.

16/08/2013

3876

Sans penser, j'entends respirer la vie.

3875

Je ne serai jamais rien d'autre que de la vie.

3874

Dans la vie, la seule chose à faire c'est de vivre.

3873

Quoi que vous en pensiez, vous existez et il n'y a rien de plus beau.

3872

- Cédric, que penses-tu de la spiritualité ?
- Rien. Je ne vois pas de « spiritualité », je vois de l'existence.

3871

CPDLIP
 OOIILA
  MUAR R
   PRGEFF
    R O AO
     E NEUI
      N ANTS
       D L
        R E
         E

15/08/2013

3870

Je suis dans un état continuel de découverte de l'existence.

3869

Je n'attends rien d'ailleurs, alors pourquoi irais-je si ici me convient ?

3868

J'ai écrit cette phrase les yeux dermés !

3867

Dieu m'a affirmé qu'il n'existait pas.

3866

- Cédric, comment expliques-tu ta solitude et le fait que tu ne sortes jamais ? Est-ce une protection ? As-tu peur du monde ?
- Je ne me protège pas du monde ni n'ai peur de voyager, c'est simplement que je suis bien où je suis.
Je n'ai peur de personne, c'est simplement que j'aime être seul.

3865

- Cédric, je te dis que Dieu existe ! Il est le créateur du monde !
- Ah oui ? Et qui a créé Dieu ?
- Dieu est l'Incréé !
- Et pourquoi ne dis-tu pas « le monde est l'Incréé » ? Ainsi tu peux te passer du concept de « Dieu ». Moi, je n'ai pas besoin de Dieu ni d'aucun intermédiaire.

3864

On a tous les idées et les pensées qu'on ne peut s'empêcher d'avoir.

Certains ont l'idée qu'ils créent ou possèdent leurs idées, je n'ai pas cette idée-là.

En ce qui me concerne, l'idée que je ne peux m'empêcher d'avoir, c'est qu'on a tous les idées et les pensées qu'on ne peut s'empêcher d'avoir.

3863

Personne ne se change les idées, ce sont les idées qui nous changent.

14/08/2013

3862

La vie est tellement plus grande que les mots, quel(le) que soit leur (h)auteur.

3861

Réfutez, contestez, détruisez absolument tout ce que je dis.
Mettez tous ces mots à l'épreuve.

Voir par soi-même passe par une destruction complète de la pensée « l'autre sait ce que je ne sais pas ».

3860

Nous sommes les marionnettes du langage.

3859

Nous ne choisissons pas les mots, ce sont les mots qui nous choisissent.

3858

En entendant celles des autres, chacun écoute sa propre voix.

3857

Je suis le premier spectateur de moi-même.
Mais je tiens aussi le premier rôle du film projeté sur l'écran.

Je suis ces deux choses en même temps.

3856

Que tu l'entendes ou pas, j'écris comme je l'entends.

3855

Parler pour ne rien dire est à la bouche ce qu'écouter pour ne rien entendre est à l'oreille.

13/08/2013

3854

Je parle non pour ne rien dire, mais bien pour dire le rien.

3853

Les mots de l'autre stimulent les mots en soi.
Vos mots excitent les miens et vice versa.

3852

Renoncer à tout, et voir surgir la vérité qui est amour.

3851

« Artiste » n'est qu'un mot creux. Je ne vois que des êtres humains. Qu'ils soient payés pour ce qu'ils font ou pas, qu'ils se déclarent artistes ou pas, quoi qu'ils fassent, disent, prétendent, je ne vois pas d'artistes, je ne vois que des êtres humains.

12/08/2013

3850

Tout n'est pas assez.

J'ai faim.

Je vais manger l'univers, puis je m'attaquerai au reste.

Et comme après ça, j'aurai encore faim, je mangerai les mots puis moi-même.

3849

Je ne suis sûr que de ce que je vis, je ne crois pas un mot du reste.

3848

Le passé est écrit, les coquilles incorrigibles.
Brûler le livre.

L'envol est dans la plume, pas dans le livre.

3847

Ce qui importe n'est pas ce que j'écris mais ce que vous lisez.

3846

- Il m'a balancé des mots très cassants !
- Bris de mots ? Pas la peine d'en faire tout un fromage.

11/08/2013

3845

Le présent est un surgissement.

3844

Hier, aujourd'hui, demain : la vie.

3843

Chacun de nos sens possède lui-même cinq sens, ce qui nous fait un total de vingt-cinq sens.
Parmi eux, on peut citer : le toucher de la vue, l'ouïe de l'odorat, le goût de l'ouïe, le toucher du toucher, l'odorat de la vue, etc.

3842

Sans l'activité du savoir, il est impossible de distinguer ce qui est en deçà de ce qui au-delà de nos sens.

C'est le savoir qui sépare.

10/08/2013

3841

Vous entendez ?
Vous entendez le bruit que fait cette phrase dans votre tête ?

3840

- Cédric, d'où venons-nous ? Pourquoi sommes-nous là ?
- Pourquoi veux-tu savoir ? Le fait est que nous sommes ici, c'est la seule chose qui compte. Quelles que soient les réponses que tu obtiendras, ça ne changera rien au fait que tu sois ici.

3839

Avec les mots, je me permets tout.

3838

Ici, vous pouvez tout vous permettre !

09/08/2013

3837

Le jour est la face cachée de la nuit.

3836

Soyons constructifs : détruisons tout.

3835

- Cédric, tu vas trop loin en disant ça !
- Je vais où je veux.

3834

Tous vos mots sont les bienvenus sur ce blog : les petits, les grands, les gros, les doux, les durs, les bleus, les tendres, les cassants...

Je les accueille tous !

3833

Les reproches seront toujours plus amusants que les compliments.

08/08/2013

3832

Il n'existe rien ailleurs que maintenant.

3831

Demain n'existe qu'aujourd'hui.

3830

Je n'ai pas décidé d'écrire cette phrase.

3829

Voir apparaître et disparaître les souvenirs, les mots, les images, comme on voit par la fenêtre le ciel changer.

3828

Nous ne sommes que le tuyau par quoi tout circule : mots, pensées, idées, émotions, images, rien n'est à soi.

07/08/2013

3827

L'émotion, ça ne se gère pas, ça se vit et ça se digère.

3826

Quand rien n'est pensé, rien n'est su.

3825

Le propre de l'homme, c'est de se plaindre.

Vous entendez une plainte ? Pas de doute possible : c'est un être humain.

3824

Il ne m'arrive que des choses que je n'attends pas.

3823

Je n'attends rien de moi, je ne m'attends pas.

3822

On ne se trompe jamais, on évolue dans ses idées et ses actes.

06/08/2013

3821

Définir, c'est finir.
Découvrir, c'est ouvrir.

3820

Peu m'importe ce qu'il se passe avant ou après la vie, ce qui m'intéresse c'est ce qu'il se passe pendant.

3819

- C'était un être plein de bonté, d'altruisme et d'abnégation !
- Comment est-il mort ?
- Il a voulu protéger son bouclier...

3818

Il faut toujours faire passer les autres avant soi-même, surtout face à un danger...

3817

Maintenant est sans cesse présent.

3816

Le 08/11/11 j'écrivais :

« 555.
Ne pas avoir peur de la mort ?
(Je n'en ai plus peur depuis longtemps.)
Ne pas avoir peur de la vie !
(Voilà qui met pour moi plus de temps !) »

Aujourd'hui, je n'ai plus peur de la vie, je n'ai plus peur de rien.

3815

J'évolue avec ces phrases et ces phrases évoluent avec moi.

05/08/2013

3814

Le corps est magique.

3813

Les mots sont les spermatozoïdes qui fécondent le silence.

3812

Seul un amour artificiel demande des efforts.

3811

Les mots sont le bruit que fait le silence en approchant.

04/08/2013

3810

Les paroles ne visent que celui qui se sent visé.

Par exemple, quand j'entends derrière moi "Hé ! Crétin !", je ne me retourne jamais.

3809

Ceciestunephrasesansespacesetilnousfauttoutdemêmereconnaîtrequeceluiquiinventalespaceentrelesmotseutunesacréebonneidée.

3808

C'est en plein dialogue intérieur que j'ai tout à coup compris que je n'avais pas fini de m'entendre !

3807

- Cédric, connaissez-vous Dieu ?
- Son nom me dit quelque chose.

3806

Dieu ? Je le connais de nom.

3805

Cédric ? Je le connais de vue.

03/08/2013

3804

Déposer le fardeau du savoir et marcher, libre, là où aucun sentier n'est tracé.

3803

Tout dire, et sentir à chaque phrase le silence plus proche.

3802

L'être humain n'aura toujours que l'illusion de la maîtrise de lui-même.

3801

On ne peut pas faire l'imbécile sans l'être un peu.

3800

Autant de canons de beautés que d'époques.
Autant de beautés canons que de regards.

3799

Le silence n'a pas de sens, et il est beau parce qu'insensé.
Le silence est léger car il est, du poids des mots, libéré.

02/08/2013

3798

Je m'offre tout ce que j'écris.

3797

Dire, c'est dédire son silence.

01/08/2013

3796

Le nombre de mots ne dit rien de la profondeur ou de l'intérêt du propos.

3795

Ne lisez pas ce qui va suivre, je vous assure que vous perdriez votre temps et le temps perdu ne se rattrape pas, alors je vous en prie cesser immédiatement de lire ces mots. Maintenant ! Allez, arrêtez donc. Je vous préviens, vous ne tirerez rien de la lecture de ces mots. Pourquoi insistez-vous ? Êtes-vous complètement fou ? Je vous dis d'arrêter de lire. Allez, cela suffit, arrêtez je vous dis, vous ne faites que perdre votre temps et le mien avec d'ailleurs, j'ai d'autres choses à faire que de vous écrire ces mots ! ... Encore là ? Quoi ?? ENCORE LÀ ?? Nombreux ce sont certainement déjà arrêté avant, mais vous, non ? Vous en voulez encore de la lecture-perte de temps ? Vous êtes donc masochiste ?? Je vous assure que vous vous enfoncez dans la plus pure perte de temps qu'il est possible d'imaginer sur Terre ! Allez, faites-vous une fleur, arrêtez ici la lecture et allez faire autre chose de bien plus intéressant. Je vous laisse partir. C'est très simple, il vous suffit de détourner vos yeux pour de bon de ce texte. Vous en êtes capable, j'en suis persuadé ! Je vous fais pleinement confiance. Maintenant arrêtez de lire ! Mais non, ça n'est pas un ordre, c'est simplement que je ne comprends pas pourquoi vous vous obstinez ! Il n'y a strictement rien dans ces mots qui vaille la peine d'être lu. Seriez-vous de ce genre d'humain qui n'aime pas qu'on lui dise quoi faire et qui fait le contraire de ce qu'on lui dit de faire ?... Si vous êtes arrivé jusqu'ici c'est que vous avez déjà perdu de précieuses secondes et je vous avais pourtant prévenu dès le début : le temps perdu ne se rattrape pas ! Vous n'avez donc rien de mieux à faire que de lire des mots qui vous disent blanc sur noir qu'il ne faut pas que vous les lisiez ?? comme c'est étrange... Vous allez vous lasser, c'est évident, à un moment donné vous allez vous dire : « Cédric a raison, je suis en train de perdre mon temps, il vaudrait mieux que j'arrête, le reste de ce texte doit être à l'avenant » et vous aurez RAISON ! Allez, je vous laisse quelques secondes pour détacher vos yeux de ces mots.... un... deux... trois.... quatre.... cinq... QUOI ? encore là ?? Il n'y a plus de doute possible, votre esprit est totalement tordu ! Ceux qui ont arrêté la lecture avant sont certainement moins tordus que vous, mais vous, oui vous qui lisez ceci, vous êtes vraiment du genre obstiné ! Bon, mieux vaut tard que jamais, arrêtez ici, n'aggravez pas votre cas. Ce qui est clair c'est que vous ne devez pas êtes très nombreux à être arrivés jusqu'ici, je ne sais pas s'il faut en rire ou en pleurer, pour tout dire, vous me faites un peu de peine, n'avez-vous donc pas d'autres choses à faire, des mots plus intéressants à lire ?? Je vous assure que c'est très grave d'avoir lu l'entièreté de ce texte !

3794

Étonnamment, quand l'illusion tombe, c'est la vérité qui éclate!

3793

Inutile de lire cette phrase.