31/05/2013

3560

L'homme se libère des croyances en ne croyant rien ni personne.

3559

La vie est un énorme éclat de rire flottant dans l'univers.

3558

Maintenant est à jamais clair, vierge, intact, neuf, invulnérable, inempoisonnable.

30/05/2013

3557

Les blessures psychiques sont des souvenirs, elles n'existent jamais maintenant.

Maintenant est intact, à jamais intact.

3556

Pour savoir si l'eau d'un bol est chaude ou froide, attendez longtemps, discutez-en longtemps, doutez longtemps, réfléchissez longtemps, puis concluez avec certitude qu'elle est froide.

3555

Cette phrase est un koan parce qu'elle n'est pas un koan.

29/05/2013

3554

- Êtes-vous d'accord avec moi pour dire que nous ne serons jamais d'accord vous et moi ?
- Euh...

3553

Nous ne sommes pas ce qu'on veut être, nous ne sommes pas ce qu'on dit être, nous ne sommes pas ce qu'on rêve d'être, nous sommes ce qu'on est.

3552

- Cédric, comment faire pour vivre pleinement le moment présent?
- Ne fais rien, tu y es, en plein dedans.

3551

La dépendance à soi-même se traduit par la peur de mourir.

3550

Le troisième court après le deuxième, le deuxième après le premier, le premier après la gloire qui ne s'est jamais fait rattraper par personne et qui gagne toujours à la fin.

28/05/2013

3549

Le plus bel amour est celui qui n'est pas défini.

3548

Aimer l'autre, c'est ne pas le définir.

3547

Aimer le monde, c'est ne pas le définir.

3546

J'en ai vu qui n'ont pas levé la main.

27/05/2013

3545

Que ceux qui ont lu cette phrase lèvent la main.
(Je vais vous compter.)

3544

La décision est la partie émergée de l'iceberg des actes.

26/05/2013

3543

Qu'on commente ou non ces phrases, cela revient strictement au même pour moi. Mon plaisir à les écrire n'en dépend pas.

L'essentiel est le plaisir ressenti à lire, à écrire ou à commenter, guidé par l'envie ressentie de lire, d'écrire ou de commenter.

3542

Je n'écrirai jamais ici par devoir.

3541

Tout est plus fort que soi.

3540

On ne décide pas de prendre une décision.

3539

On ne décide pas de décider de prendre une décision.

3538

Je ne ferai jamais confiance à celui ou celle qui se contente de me croire sur parole.

25/05/2013

3537

Jamais je ne chercherai à vendre ces mots.
D'ailleurs, aucun mot n'appartiendra jamais à personne.

3536

Chaque instant est un pas que l'on fait dans une direction nouvelle.

24/05/2013

3535

Mon réveil sonne, je décroche et réponds : « Quoi que vous ayez à me vendre ou à m'offrir, ça ne m'intéresse pas. »

3534

La mort n'existe pas. Il n'existe que la vie.

3533

Même celui qui se plaint d'être en vie, est de la vie.

3532

La vie profite de moi.

23/05/2013

3531

Ni bien ni mal, je suis juste un homme.

3530

Les plus belles réponses sont celles qui laissent intacte la beauté du questionnement.

3529

La plus belle, c'est la RE-naissance.

3528

Le bonheur, c'est quand je me fais rire.

22/05/2013

3527

« Qui suis-je ? » est la version un seul joueur du jeu « Qui est-ce ? »

3526

Vous qui me lisez ( oui, c'est bien à vous que je parle, inutile de regarder à gauche, à droite ou derrière vous avec des yeux étonnés ), vous êtes un autre moi-même.

3525

J'aime quand vous venez jeter un œil ici, car à chaque fois, je le ramasse et le place dans l'espace laissé vide par celui que j'ai déposé délicatement ailleurs, et toute cette opération me permet de voir la vie d'un autre œil.

21/05/2013

3524

Toutes les œuvres sont des châteaux de sable.

3523

Tout art est un passe-temps.

3522

Je ne vois pas d'"art" ni d'"œuvres", tout ce que je vois ou entends, ce sont des choses plus ou moins belles, agréables ou plaisantes, faites par des humains plus ou moins beaux, agréables ou plaisants.

3521

Je ne jette jamais un œil, je le dépose toujours délicatement.

20/05/2013

3520

L'inspiration, c'est comme la pluie : ça nous tombe dessus et ça se commande pas.

3519

- Elle est en colère parce qu'on lui a fait peur !
- Cela s'appelle la sublimation sanguine.
- La quoi ?
- C'est quand le sang bout après avoir été glacé.

3518

J'aime jouir sur les mots.

3517

Un homme au sang chaud qui garde son sang-froid a-t-il le sang tiède ?

3516

- Il pleut fort ?
- Non, il pleut comme mouche qui pisse.

3515

- Cédric, je ne t'aime pas.
- Je ne te crois pas.

19/05/2013

3514

Vie : voile voluptueux volant via vallées vertigineuses vers vide vaporeux.

3513

Chaque mot est une victoire éclatante quand aucun but n'est à atteindre.

3512

Je triomphe pour la trois-mille-cinq-cent-douzième fois.

3511

J'échoue pour la trois-mille-cinq-cent-onzième fois.

18/05/2013

3510

Lune : veilleuse.

3509

Il serait absurde que le monde ne le soit pas.

17/05/2013

3508

Nous sommes tous des dieux, chacun d'entre nous crée le monde.

3507

Ceci est une phrase que je n'ai pas encore fini d'éc

3506

Ceci est une phrase qui est en train de s'eff

3505

Ici je ne dis pas seulement ce que j'ai sur le cœur, je dis aussi ce que j'ai sur les mains, la peau, les yeux, la tête, les jambes, la langue, les tripes, le front...

16/05/2013

3504

C'est toujours ici qu'on pense à ailleurs.

3503

Vous êtes ici et maintenant.

3502

Ce qui se passe entre ces mots et vos yeux ne regarde que vous et moi.

15/05/2013

3501

L'univers ne gardera jamais aucune mémoire de ce qui s'est passé sur Terre.

3500

Mon credo : je ne crois pas.

3499

Je n'hésite jamais à écrire, même rien.

3498

Je n'ai pas plus de valeur qu'un moustique.

3497

L'homme est devenu intelligent par instinct.

14/05/2013

3496

Le temps court partout, il n'a pas une minute à lui.

3495

Le présent est disponible 24h/24 7j/7.

13/05/2013

3494

Le bonheur, c'est de ne pas y être attaché.

3493

L'univers fait les choses en grand, il est magnifique.

3492

Toute identité est une illusion à laquelle l'être humain s'accroche par peur, par mimétisme, par habitude.

3491

Si tout le monde se savait n'être rien, la violence n'existerait pas.

3490

Chaque seconde me donne vie, la dernière me la prend.

12/05/2013

3489

Ivre de sa folle course céleste, le soleil est toujours à l'ouest quand il se couche.

3488

Écrire est un strip-tease qui nous habille de mots.

3487

Chaque mot est un trou de serrure par lequel regarde le lecteur-voyeur.

11/05/2013

3486

Les mots sont des yeux.

3485

La vieillesse, c'est quand on y pense.

10/05/2013

3484

Tous ces mots sont donnés gratuitement : je les donne sans rien attendre en retour.

3483

Première réflexion du dernier homme : « Enfin seul ! »

3482

- J'irai cracher sur vos tombes.
- J'irai cracher sur vos crachats.
- Alors vous cracherez sur les mêmes tombes.

3481

Si vous lisez ces mots, c'est que vous êtes en vie, vous êtes la vie.

09/05/2013

3480

La vie, c'est tout le temps.

3479

La vie est un interlude.

08/05/2013

3478

Chaque boule de papier froissé est un origami unique.

3477

Le respect et l'admiration font ce qu'ils veulent ; je ne les force jamais.

3476

Être plié en quatre est la forme joyeuse du repli sur soi.

3475

Le repos est le répit de l'homme repu par son repas.

07/05/2013

3474

Les kilomètres ne disent rien de la proximité de deux êtres.

06/05/2013

3473

Jamais rien ni personne ne me prouvera que l'éternité existe.

3472

Je suis seul, entouré de milliards de solitudes.

3471

J'ai appris seul que c'est seul qu'on apprend à apprendre seul.

05/05/2013

3470

Rien ? J'en suis parti et ma seule ambition est d'y arriver.

3469

Rien n'est immuable, ni la joie ni la souffrance, ni le plaisir ni la douleur, ni l'image qu'on a de l'autre, ni celle qu'on a de soi-même.

3468

Un rien vaut mieux que deux tu l'auras.

04/05/2013

3467

Faut-il se protéger des atomes crochus ?

3466

Parfois les mots qu'on m'adresse m'échappent, dans ces cas-là je ne fais pas de bruit, j'attends qu'ils reviennent vers moi et quand ils se sont suffisamment rapprochés, c'est là que je les saisis !

3465

Personne ne choisit ce qu'il pense.

3464

- Qu'en penses-tu, Cédric ?
- J'en pense que tu ne m'empêcheras pas de penser que personne ne peut empêcher qui que ce soit de penser quoi que ce soit.

03/05/2013

3463

- Cédric, ça ne se dit pas !
- Si, ça se dit puisque je l'ai dit.

3462

J'ai déplacé mon lit dans le corridor par souci de cohérence.

02/05/2013

3461

Langue morte : destin de toute langue bien pendue.

3460

Délier une langue bien pendue, est-ce la sauver ?

01/05/2013

3459

Je vois partout des hommes qui utilisent des mots, plus ou moins attachés à ces mots.

3458

Vie : couloir de la mort.

3457

Dans mon agenda, la seule chose que j'ai de prévu, c'est l'imprévu.

3456

Même dévoilé en partie, le mystère reste entier.

3455

Les vrais sourires ne s'adressent à personne.