29/02/2012

1594

Déjà la Beauté est ailleurs, quand les mots viennent se poser là où Elle était.

1593

Pleut-il dans l'Univers ?

1592

Le Beau est ce qui n'a pas besoin d'être libre.

1591

Écrivain : tuyau.

1590

C'est parce qu'elle n'existera plus que la vie est Belle.

1589

Si l'inquiétude avait une forme, elle serait un suricate posté sur ses deux pattes.

1588

Paradoxe : une Jambe amputée devient Iambe qui est un pied.

28/02/2012

1587

Penser : écrire de tête.

1586

Écrire, c'est penser.
Penser, c'est vivre.

Écrire, c'est vivre.

1585

Il n'y a pas de Beau dans le faux.

1584

Un poète qui n'est pas un penseur n'est pas un poète.

1583

Le temps est le même de toute éternité.

1582

Entre 'm' et 'n', une jambe en plus pour mieux marcher. D'ailleurs « nieux narcher » est bancal !

27/02/2012

1581

Dans les si, il y a tellement.

1580

La seule personne avec laquelle il est réellement important d'apprendre à vivre, c'est soi-même.

26/02/2012

1579

Les serrements sont des serments.

1578

- Il a perdu la vie...
- Il a été voir du côté des « objets trouvés » ?
- Hein !?

1577

Ce scaphandrier portait dans le civil des vêtements d'une saleté abyssale.

25/02/2012

1576

Verser un 'i' dans l'amer.

1575

Le sage ne traite personne de crétin, pas même lui-même.

1574

Un homme qui a de la bouteille n'en vide plus au point d'être plein.

1573

La seule différence avec le hamster, c'est que l'Homme marche SUR la roue.

1572

Un découvreur de talent à Jésus :

- Profession ?
- Humoriste.
- Racontez-moi une blague pour voir.
- Les premiers seront les derniers.
- Pas mal.
- Et j'en ai plein d'autres comme ça !

1571

Signe de son humour sans limite, Jésus aurait affirmé, cloué mais pas du bec : « Si, si, j'suis l'fils de Dieu ! Croix de bois croix de fer, si j'mens j'vais en enfer ! »

24/02/2012

1570

Le langage est une forme bruyante du silence.

1569

Marcher, c'est faire rouler la Terre sous soi.

1568

Courir, c'est marcher trop vite.

1567

Mourir, c'est vivre plus lentement.

1566

Vivre est un mystère.

1565

Il attend de savoir ce qui l'attend.

1564

Les certitudes sont les frontières du doute.

1563

A force d'entendre parler de son pied, une question s'impose : « Où se trouve la main de la lettre ? »

1562

- Il a failli réussir !
- Donc il a failli.

23/02/2012

1561

Toujours avoir du recul sur la manière dont on avance.

1560

Parler, c'est écrire avec les cordes vocales.

1559

Reculer, c'est le cul qui avance.

22/02/2012

1558

Faire marche arrière, c'est avancer dans une autre direction.

1557

N'avoir rien à dire, donc écrire.

1556

Imiter jamais ne hisse l'âme, quel que soit le prophète ou le sage.

21/02/2012

1555

Les poissons ont besoin d'air pour se noyer.

1554

Victime du naufrage, il dut son salut à une planche de noyer.

1553

Certains tuent le temps sans temps mort.

1552

Quand on dit « bonne question ! », c'est déjà une belle réponse.

1551

Rien ne résoudra jamais le mystère, pas même les mots qui ne peuvent que le détailler, le faire parler.
Du reste, chercher à résoudre le mystère serait en faire un problème.

1550

Chaque souvenir est neuf, puisqu'il est recréé à chaque réminiscence.

1549

Cet élève est tellement nul en physique, qu'il reçoit des zéros absolus !

20/02/2012

1548

Il n'y a pas de bonnes réponses à de mauvaises questions.

1547

Écrire, c'est détailler le mystère.

1546

Les mongols fiers ont l'air chauds, à cheval sur leurs chevaux.

1545

Celui qui sait pourquoi il ne fait rien a tué l'ennui.

19/02/2012

1544

Chaque tomate qu'on mange est une autre tomate.

1543

De la vie j'en sais donc si peu, pour en apprendre sans cesse.

1542

Parfois les faits blessent l'effort mais rendent plus fort.

1541

On m'a dit d'aller me faire cuire un oeuf, ça tombe bien j'ai faim, mais un ne suffira pas, j'hésite entre deux et trois, ne dit-on pas 'jamais d'oeufs sans trois' ?

18/02/2012

1540

S'il y a bien une chose qui ne se rêve pas, c'est l'instant.

1539

Le couteau ne sera jamais le coupable.

1538

Ma voie est si éloignée des sentiers battus que je ne l'ai pas encore trouvée.

1537

Mais regardant mon parcours passé, je prends conscience qu'elle est ce sentier balisé par mes seuls pieds.

17/02/2012

1536

La Terre est la plus belle planète du système solaire.
Mais du système solaire seulement.

1535

Être faible mais s'en foutre, voilà qui est fort.

1534

Première déclaration officielle de François II : « Merci Nafissatou. »

16/02/2012

1533

Naissance : début de la fin.

1532

Un être humain ne sert qu'à une seule chose : Exister.

1531

Les mots d'un écrivain ne serviront jamais qu'à lui-même, ces mots lui permettent d'être lui-même, c'est bien la seule chose que je demande à un écrivain, qu'il soit lui-même.

1530

Inspiration : étalement de mots qu'on ne peut s'empêcher d'étaler.

1529

Être humain : animal plus ou moins perdu.

1528

Se prendre pour quelqu'un d'important, c'est se tromper.
Se prendre pour quelqu'un sans importance, c'est se tromper aussi.

1527

Mieux vaut l'ouvrir et passer pour un con que de se taire pour prétendre ne pas l'être. Accorder de l'importance au jugement d'autrui étant la plus misérable des bassesses.

1526

La tortue luth baigne harmonieusement dans la musique des vagues.

1525

La fin de vie vs la faim de vie.

1524

Tant qu'il y a faim, c'est pas la fin.

15/02/2012

1523

Premier mot du girafon : « Aïe ! »

1522

Homme paradoxal, après être né dans un cimetière, il est mort dans une maternité.

1521

Quand l'Homme se gomme, la page blanche éclate de Beauté.

1520

Désespérer : médiocre vanité.

1519

Désaltérer son encre, pour encore écrire « encore ».

14/02/2012

1518

Quand d'autres s'arrêtent à l'infini, faire un pas de plus.

1517

Assister à l'aube du jour suivant l'éternité.

1516

Durant ses études, Buffon a dû l'entendre, le jeu de mot, de la part de ses petits camarades.

1515

La seule chose raisonnable à faire, c'est de se passionner pour la vie.

1514

Tout chasseur efficace a le rythme dans l'appeau.

1513

Poussin : peinture à l'œuf ?

1512

Pour certains, un épisode de Columbo, c'est lent, pour d'autres, c'est délicieux.

1511

Jean-Philippe Rameau a failli s'appeler Olivier.

1510

Noircir une feuille de silence.

13/02/2012

1509

Écrire une page blanche.

1508

Naître, c'est quitter la mort.

1507

Chaque jour, vivre son premier jour.

1506

Recommencer chaque jour à écrire pour la première fois.

1505

Tous les jours commencer, recommencer à Aimer.

1504

L'Amour, ça ne se cumule pas, ça se recrée à partir de la base à chaque fois.

12/02/2012

1503

80008660990008883300080008 est bourré de chiffres ronds !

1502

Beaucoup d'écrivains se la racontent.

1501

Celui qui lit cette phrase et qui la comprend, possède pour le moins de bonnes notions en français. Voire même une bonne maîtrise s'il saisit le sens de chacun de ces mots sans le truchement d'aucun dictionnaire.

11/02/2012

1500

Fakir : bricoleur du dimanche incapable de planter un clou.

1499

Le fakir enfonça le clou du spectacle dans l'oeil des spectateurs ébahis.

1498

C'est à ce moment-là que Didier Marteau frappa violemment Jean-François Clou.

1497

Celui qui a la chance de tomber au fond du trou explore la contrée la plus enrichissante.

1496

La recherche du bonheur fait un malheur !

1495

Être malheureux du malheur d'un autre ne change rien au malheur de cet autre.

10/02/2012

1494

Est heureux celui qui ne cherche plus de définition au bonheur.

1493

Le bonheur, c'est quand le malheur n'est plus un problème.

1492

Chaman : superhéros naturel !

1491

Peut-on acheter des vendus ?

1490

La réalité crée la conscience puis la conscience crée la réalité.

La conscience et la réalité, ainsi que la boucle qui va de l'une à l'autre, disparaissent quand la conscience disparaît.

1489

L'accent entre « j'aérais » et « j'aère » : déplacé par l'air qui souffle à sa droite.

1488

Ton bonheur n'est pas le mien.

1487

Si tout le monde attend que tout le monde soit heureux pour l'être, personne ne le sera jamais.

1486

Le chat du chah d'Iran avait-il le regard persan ?

09/02/2012

1485

En fuyant un problème, on l'étire.

1484

Cause du décès de la mer Morte : trop de vague à lame de fond.

1483

Le vent brise l'air.

1482

Délicieux lits célestes.

1481

Le cardinal du soleil levant céleste.

1480

Le soleil levant souffle.

1479

Livre : assemblage de lettres plus ou moins bien fait.

1478

Entrée moyenne à l'université, elle en sort bonne.

08/02/2012

1477

Ne pas s'arrêter à sa première idée pour éviter d'en faire une idée arrêtée.

1476

L'idéal, c'est du vrai qu'on savoure.

1475

Il y a autant de lectures que de lecteurs, autant de lectures que de relectures.

1474

L'écrivain est le lecteur idéal de ses mots.

1473

Certains crânes rasés cherchent des poux.

1472

Ouvrir la bouche et sentir s'y déposer des flocons de soleil.

1471

Celui est qui est sûr de n'être sûr de rien est bien trop sûr de lui.

07/02/2012

1470

Deux prisonniers jouant aux cartes et qui se disent « On se fait la belle ? » y songent-ils ?

1469

Certaines en font de belles pour se faire belles.

1468

Parce qu'il ne faisait pas attention, il se prit des volets de bois verts en pleine figure !

1467

Langue de bois mort calcine les dents.

1466

Accident : il n'a pas vu le corbillard qui transportait deux Angles morts.

1465

L'altruiste est un égoïste totalement déployé.

1464

L'altruiste est tellement égoïste qu'il se met à la place de l'autre.

1463

Est-ce qu'il a ri, au sommet de l'Everest ?

1462

Les voyeurs sont mal vus.

1461

Troglodytisme : investir la pierre.

06/02/2012

1460

Empreinte en hiver, l'eau tonne l'été.

1459

L'échanson ne sert-il que sur des chansons à boire ?

1458

« Haine » se transforme en « aime » devant « paix ».

1457

« Est-ce tes tiques? » répond-t-elle à la femme qui, venant d'entrer dans son salon de beauté, lui demande un soin, tellement cette femme avait du chien.

1456

Le cri de la puce à l'oreille est le sifflement.

1455

C'est à partir d'où le ciel ?

1454

À dix centimètres du sol, c'est à coup sûr déjà le ciel, pour une fourmi.

1453

La Science ne sert qu'à éclaircir, nettoyer, découvrir la question.

1452

Les concours de tee-shirts mouillés s'enchaînent, dans les laveries automatiques.

1451

« C'est pas de mon ressort ! » lâche l'élastique à l'amortisseur suppliant qu'on vienne l'aider.

05/02/2012

1450

Soldat doublement à découvert = soldat doublement fauché.

1449

Quand le pilote s'endort, l'avion pique du nez.

1448

Faire des pompes : s'éloigner de la Terre à la seule force des bras.

1447

Faire le tour de la question pour en observer toutes les facettes.

1446

L'hiver, l'été hiberne.

1445

Quel âge a l'humanité ? 14, 15 ans ? Tout juste adolescente...

1444

Un jour, il n'y aura plus de mémoire.
Un jour, la parenthèse « humanité » se refermera.

1443

La Science n'avance pas, elle creuse.

1442

Un homme qui trompe sa femme s'est trompé de femme.

1441

Certaines questions sont célibataires, d'autres mariées à leur réponse.

04/02/2012

1440

Les habitants mâles de la Voie Lactée sont tous des gars lactiques, et pas seulement les fromagers.

1439

Un chat blanc porte-t-il bonheur ? Et un trèfle à trois feuilles, malheur ?

1438

Celui qui s'emporte n'ira jamais très loin, tellement lourd est ce fardeau.

1437

Quand on fuit faut colmater, sinon où qu'on aille on emporte la fuite avec soi.

1436

Dire du mal même bien, c'est mauvais.
Dire du bien même mal, c'est bon.

1435

Exister moins que vite mais plus que lentement.

1434

Site de rencontre : lieu de marchandage où les êtres consentent à devenir marchandises.

1433

Con vaincu par un argument.

1432

Ça existe du vain chaud ?

1431

Se battre contre des mots, c'est se battre contre du vent.
Les respirer, c'est vivre.

03/02/2012

1430

Les feuilles d'or n'ont aucune valeur : on ne peut rien écrire dessus.

1429

On ne peut mourir que vivant. Après la vie, la mort disparaît.

1428

Quand c'est le coup de feu en cuisine, aucun membre de la brigade ne peut se mettre à couvert.

1427

On reconnaît un adepte d'une secte, d'une religion, d'une doctrine quelconque, à sa propension à se sentir attaqué.

1426

Il n'y a qu'une seule façon de lire ces mots : la vôtre.

1425

Que vous soyez d'accord ou pas avec les mots écrits ici, c'est votre problème.

1424

La honte, c'est de la fierté blessée.

1423

La honte et la fierté sont les deux faces d'une même fausse monnaie.

1422

Ce qui se passe après la vie ? Je m'en fous, ça ne me concerne pas.
J'ai déjà parfois du mal à me sentir concerné par ce qui se passe avant la mort.

1421

Certains ont le feu au cul sans qu'il y ait le feu au lac !

02/02/2012

1420

Est-il possible de renoncer au renoncement ?

1419

Si « aujourd'hui est le premier jour du reste de sa vie », c'est donc également le dernier jour de son passé.

1418

Il a eu tellement chaud aux fesses, qu'il en eût froid dans le dos.

1417

Certains mettent des lunettes de soleil pour voir passer les lunes.

1416

La philosophie, ça n'existe pas. Seuls existent les mots ( « philosophie » n'est qu'un de ces mots), la réalité et ce que des êtres humains, parfois proclamés ou autoproclamés « philosophes », en pensent.

1415

Je me fous de ce qu'ont pu dire, écrire ou penser, Socrate, Montaigne, Descartes, Spinoza, etc., ça ne concerne respectivement que chacun d'entre eux.

1414

La pensée des autres ne me regarde pas ; ma propre pensée ne me regarde pas, c'est moi qui la scrute, sans aucune indulgence et en la reniant sans cesse.

1413

Gagner des ennemis, c'est perdre son temps.

1412

La caille craint-elle le froid ?

1411

Le Saint-Bernard tient très bien l'alcool.

01/02/2012

1410

Chaque jour, sortir du ventre de la mer de mes certitudes.

1409

Le mouvement décroissant est en pleine croissance, même chez les boulangers.

1408

L'humanité ne peut pas échouer puisqu'elle n'a aucune finalité.

1407

Un mort de faim crève la dalle.

1406

Dans ce restaurant, il y avait à boire et à manger.

1405

Où se cache la neige les jours de pluie ?

1404

C'est de plus en plus négatif ce qu'il se passe dehors !

1403

La chaleur fuit-elle le froid qui arrive ?

1402

Remettre en question tout ce que tout le monde a pu dire de tout temps, y compris moi et ces 1402 premières phrases.

1401

Les pacifistes sont sur le pied de guerre, prêts à prendre les armes s'il le faut pour défendre leurs idées antimilitaristes !