25/01/2022

131

Je ne suis pas « un esprit qui vit une expérience corporelle ».

Je suis l’expérience spirituelle de ce corps.

4 commentaires:

  1. Plutôt tautologique comme distinction...

    Qui vit "l’expérience spirituelle de ce corps" ? sinon l'esprit qui vit dans ce corps, sans toutefois en être séparé, puisque sans corps, pas d'esprit...

    L'esprit et le corps sont une unité composée de deux instances, l'esprit et le corps, justement, et cela tant que cette unité dure avant le terme final de la mort qui les emporte tous deux ensemble vers un mystère qui ne nous est pas accessible tant que nous vivons, et sans intérêt une fois franchi le seuil de l'inconnu, puisque alors ces deux instances se résorbent dans la soupe originelle d'où toute existence est issue...

    RépondreSupprimer
  2. C'est de plus en plus compliqué d'entrer dans une discothèque.

    RépondreSupprimer
  3. La spiritualité de ce corps se fait avare de mots.

    RépondreSupprimer