29/11/2016

7416

Mon objectif de vie est d'être continûment dans le plaisir d'exister quelle que soit la situation.

35 commentaires:

  1. Y a des fois c'est plus dur que d'autres. Mais dans l'ensemble c'est un bel objectif...
    ¸¸.•*¨*• ☆

    RépondreSupprimer
  2. Moi j'me dis que Gilberto Gil devrait être remboursé par la sécu, surtout l'hiver ! Chez moi, il fait office de chauffage, de lampe UV et même de cure de vitamines.

    RépondreSupprimer
  3. « Dans le même temps, les
    douleurs et les déplaisirs à
    éviter sont : les relations
    conflictuelles et la proximité des
    personnes sans capacités
    contractuelles (sans paroles), le
    rabaissement et l'humiliation, la
    soumission à un ordre imposé, la
    violence, les privations et les
    frustrations justifiées par des
    fables, etc. »

    RépondreSupprimer
  4. Pensée du jour : C'est drôle, et presque pathétique au fond, ces gens qui s'emploient à consacrer des années de leur vie à rassembler des "preuves" de l'inexistence de Dieu, qui écrivent des traités, des études, entament un travail de recherche historique, sociologique, psychanalytique, considérable, sans pouvoir contester pour autant des éléments factuels attestés, photographiés parfois, recoupés par des témoins dignes de foi : les stigmates du Padre Pio, par exemple ; les mediums au service de la police; les milliers de télékinésistes en France (dont certains sont des enfants) contrôlés et filmés dans leurs pratiques; la création de l'Institut Métapsychique International ...qui disent la vie de l'Esprit !
    Bref ! Tout ce qui, sans avoir reçu d'explication rationnelle, ne peut se voir invalider pour autant.
    Et moi qui n'en finirai jamais de témoigner de l'existence des phénomènes paranormaux parce que je les vis, tout simplement. Moi, qui après avoir mis en doute les avertissements de mon curé que j'ai pris, je l'avoue, pour un esprit étriqué, n'ai jamais été aussi convaincue aujourd'hui de sa lucidité. Je n'ai jamais invoqué d'esprit, jamais pratiqué de rituels, jamais versé dans aucune science occulte mais rien que le fait d'être investie de capacités télékinésiques me pose aujourd'hui problème. A deux reprises, quelque chose est venu me souffler dans le visage. C'est très impressionnant. Je lutte pour ne plus déplacer un objet, même inconsciemment et, quand une assiette tinte à mon insu, qu'une brosse à dents se déplace sans que je le lui ai demandé, je me contente juste d'ignorer le phénomène. Et je prie de toutes mes forces pour que ça s'en aille. Les choses semblent se calmer : je ne déclenche plus l'alarme incendie la nuit, j'interagis de moins en moins sur les ampoules électriques qui clignotent, ou s'éteignent quand j'entre dans une pièce, mais je sais que c'est encore là. J'en devenais méchante : je m'amusais à parasiter jusqu'à couper la musique du bar en bas de chez moi, alors que c'est le gagne-pain du commerçant qui le tient. Dieu existe et le mal existe aussi. Il faut être extrêmement vigilant à une époque où le mal s'insinue partout. Il n'a jamais été aussi fort parce qu'on n'y croit plus. Et si on n'y croit plus, c'est qu'on ne croit plus en Dieu ou qu'on pense à sa place. Nous sommes devenus tellement permissifs. Nous sommes tellement conditionnés à la recherche du plaisir, du bien être, de la satisfaction immédiate du désir, à la pensée magique (théories new-age : loi de l'attraction; méditation pour ouvrir le 3eme oeil et autres saloperies tout aussi dangereuses)que nous n'en percevons pas le côté insidieux. Est-ce que cela marche ? Incontestablement ! Mais demandez-vous quel sera le prix à payer pour toutes les "grâces" que vous aurez obtenues sans passer par une vraie spiritualité (la prière et le recours à Dieu et à lui seul et suivant sa seule volonté et non la vôtre...).
    La frustration est parfois nécessaire comme le sont la contrainte, les règles, les interdits, les renoncements. La vraie liberté est parfois à ce prix.

    Sur ce, bon Noël à venir.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le problème de "dieu" n'est-ce pas que la question soit "qui" plutôt que "quoi"?

      Supprimer
  5. Les gens ! C'est vraiment incroyable, le culot des gens parfois. Je ferai l'impasse de la virtualité car on sait qu'il y a à boire (lol) et à manger...Le virtuel tu peux te déconnecter, c'est pas une obligation.

    En milieu réel, c'est pas que ce soit pire, c'est juste qu'on est obligé d'inter-agir avec eux.
    En ce moment, je bosse avec deux tocards : un dépressif qui a un poil dans la main et un opportuniste qui se prend pour Einstein, et qui a de grandes idées mais à un niveau tellement général qu'il ne sait pas les exploiter. Et puis y a moi qui bosse consciencieusement, régulièrement et qui, du coup, possède une vision claire, articulée, locale et vécue de la culture d'entreprise et qui ne sait pas comment faire pour ne pas se faire déposséder de son travail par les deux tocards !
    Jamais été dans une colère pareille ! Le boulot est censé être collectif, sauf qu'en ce qui me concerne le volet que j'exploite doit me servir également à une valorisation plus individuelle de mon travail. Il s'agissait donc à l'origine d'apporter chacun sa pierre à un édifice commun mais, après concertation, hier, le boulot commun s'est réduit à mon seul travail ! Ben voyons ! Je n'en aurai rien à foutre si je n'avais pour objectif d'exploiter ces données, ces recherches, ces observations qui, je le rappelle, sont uniquement le fruit de mon travail, dans un cadre infiniment plus porteur pour moi.
    Et maintenant, comment vais-je faire avec ces deux abrutis pour faire reconnaître ce qui m'appartient, en propre ?
    J'ai bien dit, pourtant, que j'entendais travailler en solo. Ce à quoi on m'a répondu : "Vous ferez les deux, mais en 2 temps !". Ah ouais ? Et comment j'm'y prends une fois que mes seules données, et elles seules encore une fois, sont exploitées collectivement sous 3 noms différents ?
    J'en ai marre ! C'est anormal et parfaitement injuste ! Si j'étais cohérente, je prendrais mes cliques et mes claques. Mais si je le fais, je perds tout ! Si je gueule, mes conditions de travail seront épouvantables, on va bosser dans l'hostilité et le ressentiment. Mais qu'est-ce qui m'a foutu 2 tocards pareils ? J'suis pas allée les chercher en plus, on me les a imposés ! Faut qu'j'trouve une stratégie pour ne pas me laisser bouffer la laine sur le dos, mais ça va pas être simple. Faut être fine mouche. Non, en réalité faudrait avoir une forme d'esprit aussi tordue que ces deux là. Y a deux sortes de gens que je supporte plus : les victimes par vocation, ceux qui s'remettent jamais en question. C'est jamais d'leur faute ! Les méchants c'est toujours les autres... Et les opportunistes, ceux qui fleurent le bon coup et qui n'hésitent pas à te dépouiller des fruits de ton travail pour se valoriser à tes dépens, sans en avoir foutu une rame bien sûr ! Il a bon dos le collectif ! C'est pratique le collectif !
    J'avais quand même aut'chose à foutre que de me mettre en colère ! T'imagines la perte d'énergie alors que j'en ai besoin pour bosser ?!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ils crèveront malgré tout.

      Supprimer
  6. J'suis dans les "z'amis" F.B. de l'autre opportuniste. On s'demande pourquoi ? A l'origine, j'suis dans un F.B. collectif, pour le boulot. Je ne livre rien dans la rubrique amis parce que je la laisse vide. Y a que la rubrique boulot que je peux, éventuellement alimenter, encore que je préfère les mails avec pièces jointes pour ce faire. Mais comme l'aut'dingue m'a intégrée dans sa rubrique "amis", je vois défiler sa vitrine artificieuse et artificielle de : "regarde ma vie de fêtard intello comme elle est cool ! ". T'es surtout débile mon gars ! Et puis, vu l'temps que tu consacres à des conneries, j'comprends que t'aies besoin d'aller jouer la cigale chez la fourmi ! Le plus marrant, dans la fable du père La Fontaine, c'est que la fourmi est une salope ! Non mais ho ! Ca va pas bien, non ?! La vraie pourriture, c'est la cigale !

    RépondreSupprimer
  7. Se perdre, se retrouver, vivre ...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. oui

      Se dissoudre pour se retrouver partout.

      Supprimer
    2. fais gaffes de pas te retrouver dans les crottes de chiens sur le trottoir...

      Supprimer
    3. Tout est matière, c'est l'esprit humain qui considère comme plus nobles ou précieuses certaines matières en rapport à d'autres. L'univers se fout de l'esprit humain.

      Les crottes de chiens sont faits d'atomes aussi nobles et précieux que ceux qui constituent les diamants.

      Supprimer
    4. Franchement, je te croyais plus malin..prends donc un petit déjeuner de merdes de chien alors alors ? et on verra bien combien de temps dure ta noblesse...

      L'univers n'est qu'un décor, la maison du Soi ou le corps du Soi pour être exact, ma maison donc, la tienne aussi, il n'a surtout rien a dire, c'est nous qui parlons, l'univers est la pour nous permettre d'expérimenter la vie physique. Dire que l'univers se fout c'est ne pas avoir compris a quoi sert l'univers...

      Abrxs

      Supprimer
    5. Pourquoi ce que je dis t'importe-t-il ?

      Supprimer
    6. Parce que je m'intéresse à tout ce qui de près ou de loin peut ressembler a l'intelligence.

      Pourquoi écris tu sur un blog public ?

      Supprimer

    7. Pour observer les réactions que suscite ce que j'écris.

      Supprimer
    8. pourquoi ?

      Supprimer
    9. pas pour te perfectionner ?

      Supprimer
    10. Tu as donc besoin de t'amuser ?, tu n'es donc pas parfait car si tu étais parfait tu n'aurais aucun besoin. Tu cherches a t'amuser et à progresser tout comme moi parce que c'est la nature humaine, c'est pour ca que nous sommes la, dire que tu veux juste t'amuser c'est comme dire que rien n'est imparfait, c'est dire seulement la moitié de la vérité or la vérité est double.
      Je ne suis pas simplement a l'extérieur de toi, je suis aussi a l'intérieur donc quand tu dis qu'il faut juste chercher en soi, tu dois comprendre que soi est intérieur et aussi extérieur, en soi ce sont nos propres pensées mais aussi celles des autres, c'est ce que dans le zen ils appellent avoir l'esprit vaste.

      Supprimer
    11. en fait pour être honnête tu devrais dire que tu fais un blog pour te rassurer sur ce que tu penses, pour t'amuser et pour te dépasser.

      Bon vent !

      X

      Supprimer
    12. Il dit souvent "bon vent" mais il ne part jamais. ;-)

      Supprimer
    13. tu veux seulement des gens qui te flattent ?

      Supprimer
    14. Il veut des gens qui lui disent : Bonne Anényme - Joyeuse An'ée - C'est l'Aukazion où le
      monde entier s’uni pour faire la
      fête en même temps... Mes meilleurs Vioeux ;-)

      Supprimer
    15. Anonymejvousdis04/01/2017 00:10

      L'Aukazion de faire une Célexion naturelle ?
      Ca m'va ! On a les vieux et les vieilles qu'on mérite ! ;-)

      Signé : Vichy, aka "la pastille anonyme"

      Supprimer
    16. Salut vieux!

      Supprimer
    17. une Célestion naturelle , allez dans la nature , recevez l'énergie du cosmos, des soleils lointains et donner à la Terre en échange, purifiez les eaux, purifier la vie !

      Abrxs

      Supprimer
    18. Ca y est ! Ils t'ont libéré les p'tits messieurs en blouse blanche ?

      Supprimer
  8. Réponses
    1. Veuillez patienter. Il va vous répondre.

      Supprimer
    2. Bonjour An', enfin, plutôt bonsoir.

      Supprimer
  9. Je trouve que c'est un bel objectif :) Belle année à toi petit oiseau.

    RépondreSupprimer