16/11/2016

7412

Par la lecture de cette phrase, je suis désormais dans votre tête, jusqu'à votre dernier souffle.

Si ces mots ont un pouvoir, c'est vous qui leur en donnez, pas moi.

1 commentaire:

  1. Connaissez-vous la ventriloquie anonyme, Cedric ? ;-)

    RépondreSupprimer