18/04/2016

7253

Le propre du mystère, c'est qu'il reste entier quoi qu'il arrive. Un mystère percé n'en était pas un.

2 commentaires:

  1. Un brouillard dissipé n'en était pas un ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le propre du brouillard, c'est qu'il finit toujours par se dissiper.

      Supprimer