24/03/2016

7220

L'oiseau qui chante en pleine nuit, somniloque-t-il ?

1 commentaire:

  1. Ah c'est joli ! Je connais un drôle d'oiseau qui somniloque dans sa nuit éternelle. Parfois, il pose la tête sur ses ailes repliées et je ne sais pas quoi faire. C'est si délicat un oiseau ...
    Alors, je me contente de rester attentive à ses besoins; et pourtant, il arrive que mon oiseau se mette à piailler en m'accusant de n'être pas dans la réciprocité. Et comme j'aime mon oiseau, je réfléchis au terme "réciprocité" mais bizarrement c'est l'idée de tristesse qui me vient.
    Est-ce que j'aimerais l'autre pour moi ? Et est-ce qu'en l'aimant pour moi, c'est de mes propres besoins qu'au fond je me soucie ?
    Probablement ...

    J'ai demandé, ce soir, à mon oiseau s'il éprouverait de la peine si je partais... Il m'a répondu que oui, qu'il aurait plus que de la peine, mais d'une manière tellement docte avec des articulations logiques et pragmatiques, qu'au bout du compte, j'ai cru assister à une élévation juridique digne d'une école doctorale.
    Réciprocité disait-il ? ;-)
    Il est temps, sans doute, que j'aille chercher le sens du mot "réciprocité" ailleurs et qu'on me l'explique avec des mots simples, parce qu'en réalité c'est simple comme bonjour ou comme au revoir...
    https://youtu.be/2rgepWg4rzw

    RépondreSupprimer