17/02/2016

7166

La vie part dans tous les sens, pourquoi voudrais-tu qu'elle ait un sens unique ?

17 commentaires:

  1. Moi aussi, je peux proposer une chanson comme OPC ?
    Aujourd'hui, quelqu'un qui m'est très cher m'a demandé, justement, de lui dire quelle chanson ou quel air me venait instantanément en tête et je lui ai menti. J'ai répondu : l'adagietto de la symphonie N°5 de Mahler. En fait, j'avais envie de lui dire un truc beaucoup plus prosaïque et comme je n'ai pas osé, je le dis ici où je ne prends aucun risque ! ;-)

    https://youtu.be/DbP6TtDbszE

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est vrai, ici vous ne serez jamais jugée.

      Je ne la connaissais pas, cette chanson.

      Supprimer
    2. Eh bien, en fait, personne n'oserait dire, dans son milieu professionnel, par exemple (en tout cas le mien ... ;-)) que certaines chansons de Johnny Hallyday sont vraiment belles et magistralement interprétées. Celle-ci, par exemple mais encore "quelque chose de Tennessee", voir "Seul".
      Voilà, moi j'le dis bien que je ne prenne, encore une fois, aucun risque !

      Sinon, , existe-t-il un moyen de s'empêcher d'éprouver des sentiments amoureux pour quelqu'un qu'on voit tous les jours et dont on partage le bureau ? C'est surtout parce que cela m'empêche de me concentrer. A ce rythme, je vais devenir complètement con ! J'arrive plus à lire, rien ne m'intéresse d'autre, ça devient problématique.

      Supprimer
    3. Non, les sentiments ça se contrôle pas, par contre, ça finit toujours par passer, prenez votre mal (mâle) en patience. ;-)

      Supprimer
    4. J'vais faire ça. Mais si ça me passe, je ne vois plus l'intérêt d'aller au boulot.
      Bon, on va considérer que c'est un virus, comme la grippe, et puis attendre que la fièvre tombe.

      Supprimer
    5. Oui, accueillir ce qui est, observer son état et son évolution, les sentiments, les sensations, tout ça, ça fait partie de la vie.

      Supprimer
    6. "... Je le vis, je rougis, je pâlis à sa vue,
      Un trouble s’éleva dans mon âme éperdue..."

      Supprimer
    7. Elle est gentille OPC, mais entre Phèdre et Hippolyte il y a une différence d'âge conséquente qui, je vous rassure, n'existe pas ici...ou à peine. ;-)

      Par contre "le fil d"Ariane" ça me parle, c'est le nom d'un resto. ;-)
      Il faut bien un Minotaure dans l'Histoire ...

      Supprimer
    8. "Le fil d'Ariane" vous parle ?? Moi qui pensais qu'il se taisait.

      Supprimer
    9. Ah Thésée vous ! ;-)

      Supprimer
    10. Athéesez-vous ! Pourquoi ?

      Supprimer
    11. Savez-vous que « Athéesamours ! » Veut dire : God bless you ?!!

      Supprimer
  2. "C'est vrai, ici vous ne serez jamais jugée."
    Si je peux me permettre, les commentateurs ne seront peut-être pas jugés, mais les commentaires le sont, puisqu'ils ont parfois été censurés, gratifiés d'un "je vous aime", ou d'un "vous avez raison"

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est vrai, les mots et les actes peuvent être jugés, mais pas les êtres.

      Supprimer
  3. "et puis attendre que la fièvre tombe"
    Pourquoi ne pas s'abandonner à cette merveille qu'est le désir ?
    Surtout si le collègue en question n'est en rien votre beau-fils. Et lui au fait, avec quels yeux vous regarde-t-il ?

    RépondreSupprimer