09/02/2016

7149

Vous existez en moi.

Prenez-y vos aises, l'espace y est infini.

Vous ne prendrez jamais trop de place, vous ne serez jamais trop vivant.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire