27/01/2016

7123

En l'absence de toute pensée, le moi disparaît.

Beaucoup d'êtres humains pensent sans cesse, de peur de ne plus se sentir exister.

4 commentaires:

  1. Sacré Descartes, va !
    L'aurait mieux fait de se casser un ongle... ;-)
    ¸¸.•*¨*• ☆

    RépondreSupprimer
  2. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer
  3. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer
  4. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer