18/01/2016

7101

Les mots sont des blagues, les phrases, du divertissement, les textes, de la rigolade.

26 commentaires:

  1. Un mot vient de l’âme comme une bulle d’une source. Dans une phrase multiple mots formant une pensée. Et dans un texte, nous essayons de redonner l'idée sous la forme de mots de nouveau à l'âme.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Et les bulles s'évanouissent dans l'infini du ciel.

      Supprimer
  2. Alors un mot n'est pas une blague, c'est la naissance de notre esprit (qui vaporise dans l'infini). Nous devons prendre le mot au sérieux ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pour moi les mots sont des blagues car ils n'ont fondamentalement aucune importance.

      Les mots ne changent rien à la réalité.

      Ils ne changent les choses que superficiellement, dans notre rapport à la réalité. Mais notre rapport à la réalité n'est pas la réalité.

      Supprimer
    2. Pourquoi cherchez-vous à être intelligible lorsque vous vous exprimez ?

      Supprimer
    3. Pour que les gens comprennent mes blagues. ;-)

      Supprimer
    4. où voyez-vous une blague ?

      Supprimer
    5. l'idée que tout se vaut est mortifère.
      si tout est blague, rien n'est blague, tout s'indifférencie, et ce n'est plus drôle

      Supprimer
    6. C'est l'idée même de mot qui me fait rire... :-)

      De là, toutes les phrases, toutes les pensées, tous les commentaires sont drôles...

      La dualité n'existe que si on les prend au sérieux.

      Supprimer
    7. que serions-nous sans mots, sans langage ?
      on peut jouer avec, bien sûr, avec plus ou moins de finesse, mais pas que.
      sinon je ne vous crois absolument pas, ça m'étonnerait bien que tous les mots vous fassent rire, et que l'idée même de mot vous fasse rire,
      et ce n'est pas parce qu'on ne les prend pas au sérieux qu'ils en deviennent drôles ipso facto

      si vous voulez vraiment vous amuser, alors regardez le film "Réalité" de Quentin Dupieux. Déroutant, stupéfiant, jubilatoire.
      (de toute façon, vous riez déjà !?)

      Supprimer
    8. "que serions-nous sans mots, sans langage ?"

      Des animaux comme les autres, qui ne se croiraient ni supérieurs ni inférieurs aux autres... :-)

      Je viens de regarder la bande annonce. Ça ne me donne pas plus envie que ça de visionner ce film. La réalité (la "vraie") est déjà ce qu'il y a de plus déroutant, stupéfiant et absurde qui soit...

      Vous saviez qu'il faisait également de la musique sous le pseudo "Mr Oizo" ?

      https://www.youtube.com/watch?v=qmsbP13xu6k

      Supprimer
    9. vous connaissez la "vraie" réalité ? moi, pas. je n'y ai pas accès.

      la bande annonce (à mon sens) ne rend pas compte de la grande loufoquerie du film, ni de son intelligence prodigieuse.
      mais je ne peux pas vous convaincre.
      je suis tombée sur ce film par hasard, et je ne connaissais pas Quentin Dupieux avant, et Mr Oizo non plus. Mais je gage qu'il est doué.

      Supprimer
    10. Vous l'êtes, la réalité.

      Si un jour je tombe sur ce film, je regarderai et peut-être jusqu'à la fin qui sait.

      Supprimer
    11. ce n'est pas parce que nous sommes la réalité que nous connaissons la vraie réalité. nous nous connaissons d'ailleurs si mal aux travers de nos illusions, passions diverses et préjugés !

      pour le film, il faut en avoir envie, car il est vraiment très bizarre. mais génial de mon point de vue.
      et nous sommes tellement différents vous et moi, que je crains que vous ne soyez déçu.

      Supprimer
    12. C'est bien ce que je disais quand j'ai écrit :"Mais notre rapport à la réalité n'est pas la réalité."

      Les mots, la connaissance (on "connait" par les mots), sont un rapport à la réalité. Et ce rapport à la réalité n'est pas la réalité...

      Je ne suis jamais déçu. Je ne nourris jamais aucune attente. Je ne me réjouis jamais à l'idée de regarder un film. Parfois je regarde des films et j'aime ou je n'aime pas, mais je ne suis jamais déçu puisque je ne projette sur ce film rien par avance.

      Supprimer
    13. et l'envie elle dépend de quoi chez vous ?

      Supprimer
    14. De rien, en tout cas pas de moi. :-)

      Supprimer
    15. Eh bien moi, l'envie elle dépend de moi ! Et je jure bien qu'à partir de maintenant, je vais les écouter mes envies ! J'vais penser à moi ! On n'a qu'une vie ! En plus, j'me sens bourrée d'énergie et le prochain qui cherche à me la vampiriser, je l'écrase comme je n'écraserais même pas un insecte !

      Supprimer
  3. Un tournevis change rien à la réalité non plus, mais c'est un grand outil.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Amusons-nous avec les mots, et laissons-les nous amuser... :-)

      La vie est le tournevis, nous sommes les vis. ;-)

      Supprimer
    2. Amuser par les mots, c'est tout un art, ce n'est pas donné à tout le monde.
      Fernand Chocapic a déjà tout pris.

      Supprimer
    3. Fernand Chocapic est un ami, vous ne parviendrez pas à semer la zizanie entre nous.

      Supprimer
    4. ce n'est pas mon style, d'ailleurs les sachets de zizanie je ne sais pas où ça s'achète ni où ça se trouve

      Supprimer
    5. En Amérique du Nord et en Chine.

      Qui sème la zizanie récolte du riz sauvage.

      https://fr.wikipedia.org/wiki/Zizanie

      Supprimer
    6. j'ai une affection particulière pour les herbes folles,
      y compris pour le film merveilleux de Resnais

      Supprimer