03/01/2016

7067

Ce sentiment ponctuel mais intense d'être cerné par les cons ; cette impression que quel que soit le point du globe, y'a des cons pas loin.

8 commentaires:

  1. Fernand Chocapic03/01/2016 15:43

    Cette phrase me fait l'effet d'un message personnel adressé à vos voisins.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Comment vous savez pour le bruit de cette nuit qui n'a cessé qu'à 5h30 du matin ? En fait les voisins de gauche (je ne parle pas de politique) sont partis en week-end, mais leur fils qui doit avoir 18 ou 19 ans en a profité pour inviter des amis à dormir à la maison. Étonnement, je ne les ai entendus qu'à 4 h du matin (musique, cris,...) peut-être parce qu'ils sont rentrés de soirée à cette heure-là ? Et, vous l'aurez compris, c'est à cette heure-là (entre 4h et 5h30) que m'est venue cette phrase...

      Vous êtes devin dans la vie ? Vous recevez en cabinet ?

      Supprimer
    2. Fernand Chocapic03/01/2016 17:46

      Arrêtez de dire partout que je passe ma vie aux cabinets !

      Supprimer
    3. Comment se porte votre transit ?

      Supprimer
  2. Fernand Chocapic03/01/2016 20:56

    Proposition pour la phrase 7068 : on est tous en transit.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Très joli.

      Si j'étais un voleur de phrases, c'est un peu comme un voleur d'amphores au fond des criques, elle aurait du souci à se faire.

      J'ajouterai : la vie nous digère.

      Supprimer
  3. même dans la solitude la connerie nous cerne, la nôtre, tels les brouillards le sommet.

    RépondreSupprimer