13/12/2015

7015

Ma mission, mon projet, mon but, dans cette vie, sur cette planète, dans cette époque, ma mission, mon projet, mon but, dans ce corps, par ces yeux, par ces mains, par cet esprit, par ces mots, ma mission, mon projet, mon but, dans ce moi, est de décrire son inexistence.

Inexistence de mission, inexistence de moi.

La vie se charge de tout, la pensée ne se charge que du superficiel.

6 commentaires:

  1. Pourquoi suis-je en train de me taper les misérables en italien ? Non, mais y a d'quoi rire, Victor Hugo en italien (il ne s'agit pas d'un bouquin mais du ciné-club du dimanche soir).
    Avec des acteurs à la con que j'connais même pas, en plus ! Une musique à la con ! Une Cosette qui remue du croupion avec une indolence toute méditerranéenne. Avec ça, le mot "pericoloso" revient toutes les dix minutes, j'ai l'impression d'être dans l'train !

    Mais qu'est-ce que c'est que ce navet ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est quelle adaptation ? Il y en a des dizaines (film, télé,...)

      J'ai trouvé celle-ci : https://www.youtube.com/watch?v=iHRgcaNF5ug

      J'aime bien entendre l'italien.

      Supprimer
    2. Moi aussi, j’aime bien l’italien. D’autant que c’est une langue que je maîtrise suffisamment pour pouvoir suivre un film, sans difficulté majeure de compréhension. Le problème n’est pas là. Mais "Les misérables" en italien, j’ai du mal ! C’est tout.

      La version que j’évoquais, hier, est celle de Riccardo Freda, avec Gino Cervi (Peppone) en Jean Valjean. C’est une version de 1947, avec la dimension mélo du cinéma d’papa de Griffith. La vôtre est beaucoup plus talentueuse, si j’en juge la prestation de Tino Carraro en Javert :

      https://youtu.be/RZsVtqoP_fA

      Quoi qu’il en soit, la seule adaptation cinématographique, du roman de Hugo, que je supporte, c’est celle de Robert Hossein, en 1982.

      Supprimer
    3. En effet, j'ai regardé quelques secondes, ça a l'air moins bien.

      https://www.youtube.com/watch?v=Zd3-LbcRWE0

      Supprimer
    4. Fernand Chocapic14/12/2015 21:27

      Au risque de me faire enguirlander de branches de céleri, j'aime beaucoup les misérables de Lelouch. On a beaucoup attaqué ce film alors qu'il est très intéressant. Je le conseille à tous mes lecteurs de mon blog de cinéma, filiale non officielle du blog de Cédric.

      Supprimer
    5. Pour les cascades ?

      Votre blog de cinéma, il est sponsorisé par qui ?

      Supprimer