08/11/2015

6958

Je suis le contenu, pas le contenant.
Je suis ce qui m'habite, me traverse, m'entoure.
Tout est volatil, rien n'est solide.

La vie est un courant d'air.

Elle ne me fait ni chaud ni froid.
Je suis le froid, je suis le chaud.
Le froid n'a pas froid, le chaud n'a pas chaud.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire