08/10/2014

5930

Jamais je ne payerai pour écouter les mots de quelqu'un et jamais plus je ne payerai pour lire les mots de quelqu'un.

Si ce n'est pas gratuit, je ne lis pas.

10 commentaires:

  1. aucun livre chez toi ? rhooo moi j'aimerais j'en suis envahie et ne sais plus où ranger !!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Si, il y en a quelques-uns. :-) Mais ça doit faire trois ans que je n'ai plus acheté aucun livre, et les derniers achetés (dix livres de poche à 1 euro pièce lors de la brocante annuelle qui se tient dans ma rue) , je ne les ai même pas (encore?) lu. ;-)

      Supprimer
  2. Il y a tout dans les journaux gratuits, de l'info, du people, du sensationnel ...

    RépondreSupprimer
  3. Mais on est souvent obligé de payer pour lire les mots de quelqu'un...Même si on n'achète pas les livres ou les journaux, on paie un ordinateur, un abonnement à internet, un verre dans un cybercafé, un carte de médiathèque, l'electricité pour faire marcher une tablette ou une liseuse, et si ce n'est pas toi qui paie tout ça, c'est forcément quelqu'un d'autre, enfin, je crois... ;-)

    RépondreSupprimer
    Réponses

    1. Oui, c'est vrai l'abonnement à internet se paie, ainsi que la télévision, etc. mais je ne paie pas pour un auteur en particulier, pour des mots en particulier, pour écouter quelqu'un en particulier...

      Si les mots ne sont pas gratuits, ils ne valent rien.

      Tellement de prétentions avec les mots... "ce sont MES mots MON oeuvre, MON livre, faut payer pour le lire" cette marchandisation des mots m'est complètement étrangère, c'est cela que je veux exprimer.

      Mais chacun fait comme il le sent !! :-) Chacun est libre de faire payer ses mots, et chacun est libre de payer ou non pour des mots...

      Payer pour des mots me semble tellement ridicule...

      C'est comme si on me disait qu'il fallait payer pour respirer ou pour regarder le monde...

      Supprimer
  4. Vous n'allez jamais au cinéma ? Ce n'est pas gratuit le cinéma. Vous n'achetez jamais de CD de musique, ça non plus, pas gratuit. Vous n'allez jamais au restaurant ? Faut payer son repas là aussi. Les mots, comme vous dites, sont aussi une nourriture, psychique et spirituelle - pourquoi devrait-ce être gratuit ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. "Vous n'allez jamais au cinéma ?" non

      "Vous n'achetez jamais de CD de musique?" non

      Les mots ? Une nourriture ? Non, de l'air, l'air est gratuit et n'appartient à personne. Des hommes privatisent des mots, des pensées, comme ils ont privatisé la nourriture, l'eau que produit la Terre....

      Les premiers hommes chassaient, cueillaient et n'avaient de compte à rendre à personne. Puis ils ont commencé à cultiver, à faire d'un bout de terrain leur propriété et ça a fait le monde actuel.

      Moi, je ne marche pas là-dedans, évidemment, je ne vole pas de nourriture, mais les mots, c'est gratuit, on ne me fera pas avaler le contraire.

      Supprimer
  5. Ce n'est pas pour des mots que vous payez, mais pour le travail et la recherche d'autrui sur des idées, des causes, des objectifs qui ont un impact sur la situation des gens et du monde. Réduire toute la littérature, toutes les conférences, tous les cours universitaires, etc., à des mots, me semblent un peu facile et démontre un manque de vision et de compréhension réelle et objective de la valeur des choses. Je trouve qu'en général vos jugements sont péremptoires, réducteurs, et démontrent un manque de réflexiom et de réelle intelligence qui, face à un phénomème, ne se limite pas à en disséquer les composants, mais s'attache à en faire aussi la synthèse dans la perspective de son contexte global, ce que, me semble-t-il, vous omettez de faire, ce qui est bien dommage parce que vous êtes doué d'une intelligence certaine, seulement votre jugement n'est pas en phase avec à elle comme il serait souhaitable qu'il le soit. Voilà pour mes mots, que vous payerez à la prochaine facture que vous recevrez de votre fournisseur internet.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je paie pour l'accès, pas le contenu. ;-)

      Supprimer