06/10/2014

5922

Je ne vis pas pour me créer des souvenirs, ni pour en créer dans l'esprit des autres ; je vis pour vivre, point.

9 commentaires:

  1. Mais les souvenirs s'attachent à la vie comme le parfum du corps de la belle qui l'exsude.

    RépondreSupprimer
  2. Quoi que vous fassiez, ou ne fassiez pas, les souvenirs se créent par eux-mêmes du seul fait de vivre, puisque vivre consiste à faire des expériences et toute expérience laisse une trace dans l'esprit et le modifie. Le simple fait d'écrire ici sur votre blog, laissera un souvenir - pour chaque mot, aussi fugitif que soit ce souvenir, dans l'esprit de vos lecteurs et du vôtre. L'inconscient, tant personnel que collectif, est un réservoir sans fin et inépuisable, et qui sait y puiser est virtuellement omniscient.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. "puisque vivre consiste à faire des expériences" pas d'accord. :-)

      Vivre consiste à vivre. Point.

      Supprimer
    2. Life is life. Tou tou tou dou dou. labada bam bam bam !

      Supprimer
    3. Ils disent plutôt Na na na nana.

      Je crois que la chanson parle de l'histoire d'une femme, ou de la femme.

      https://www.youtube.com/watch?v=dq7c-KDJxHQ

      "When we all give the power
      We all give the best
      Every minute of an hour
      Don't think about the rest
      And you all get the power
      You all get the best
      When everyone gets everything
      And every song everybody sings "

      Supprimer
  3. Et qu'est-ce que vivre, enlevez toutes les expériences de la vie, que reste-il ?

    RépondreSupprimer
  4. Alors les expériences en font partie comme le reste. Vous semblez réduire le terme à son acception scientifique, or, tout le vécu n'est qu'expérience.

    RépondreSupprimer