28/04/2014

5269

Les mots que j'écris, je ne m'y attache pas, ce qui fait que quand on attaque des mots que j'ai pu écrire, je ne me sens pas attaqué. Je vois des mots s'attaquer à des mots. Mais l'être humain que je suis n'en souffre pas, il n'y est pas identifié.

1 commentaire:

  1. Si vous ne vous sentez pas attaqué, pourquoi alors répéter ici ce que vous avez déjà répondu à la penseuse ?

    RépondreSupprimer