25/04/2014

5246

Libre à chacun de penser ce qu'il veut de moi, libre à chacun de penser que je suis un escroc, un manipulateur, un faux-cul, un fourbe, un trompeur, un faux, un sournois, un cafard, un imposteur, etc.

Vous pensez ce que vous voulez, ça ne concerne que votre cerveau à vous ; moi, je sais ce que je suis et ce que je ne suis pas.

6 commentaires:

  1. Je suis toujours venue ici avec plaisir, je passe, je lis, parfois je pose quelques mots. Je ne comprends pas l'intérêt que trouvent certains anonymes à venir ici, jour après jour, pour lire des mots qui les dérangent, qu'ils trouvent nuls ou désagréables. Chacun est libre d'écrire ce qu'il a envie d'écrire, libre à chacun de venir ou non, de les lire ou non. Tout cela ne me regarde pas, cependant passer son temps à titiller, à faire acte de présence anonyme en plus, juste pour dire d'être là, ce comportement m'interroge. A quoi cela sert-il ? Cela doit certainement amener une certaine "jouissance"... Sinon, j'avoue ne pas comprendre. En même temps, on ne m'a pas demandé de comprendre, c'est vrai. Mais quand je ne comprends pas, ça me dérange. J'avais juste envie de le dire.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est toujours un plaisir de te lire. :-)

      Supprimer
  2. Qu'est-ce qui vous dérange ? de ne pas comprendre ? qu'est-ce que vous ne comprenez pas, d'être dérangée ?

    RépondreSupprimer
  3. « Chacun est libre d'écrire ce qu'il a envie d'écrire, libre à chacun de venir ou non, de les lire ou non. »

    Vous avez votre réponse, vous comprenez maintenant ? y'a pas de quoi être dérangée pour si peu, surtout que c'est ça la vie (entre autre).

    RépondreSupprimer
  4. Le (entre autre) me rassure un peu...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Kat Imini -> Bonjour Kat Imini. Pas plus qu'un peu...? Réjouissez-vous, la vie n'a pas de limite, et vous y trouverez toujours une certaine "jouissance", quoi que vous fassiez. Ce qui compte n'est pas ce que vous faites, mais pourquoi et comment.

      Supprimer