23/04/2014

5242

Tout se trouve dans cette phrase-ci, même vous.

10 commentaires:

  1. Je me demandais justement où j'avais bien pu disparaître !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je n'y suis pour rien, vous vous y êtes mis en la lisant...

      Supprimer
  2. Pas du tout, j'étais ailleurs, c'est votre phrase qui m'a rattrapé et enfermé dans ses mots. Vous mots, Ô Maître, sont beaucoup plus puissants que vous ne le pensez. - Le Disciple Voyant.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Rien n'est à moi.

      Aucun mot n'est mien.

      - Le Maître Aveugle.

      Supprimer
  3. Aucun mot n'est vôtre, sauf quand vous les prononcez. Aveugle mais non muet, et j'espère pour vous, responsable de ce que vous dites.

    RépondreSupprimer
    Réponses

    1. Même quand je les prononce, car je ne m'appartiens pas.

      C'est l'autre qui me rend responsable de ce que je suis, mais en vérité, je n'y suis pour rien, dans ce que je suis, dans ce que je dis, dans ce que je fais...

      Je ne fais que dire ce qui s'écrit en moi.

      Supprimer
  4. « C'est l'autre qui me rend responsable de ce que je suis, mais en vérité, je n'y suis pour rien, dans ce que je suis, dans ce que je dis, dans ce que je fais... ».

    Ben oui, vous tuez votre voisin, c'est de ma faute, vous n'y êtes pour rien, le meurtre vous passe à travers comme le vent. Petit problème, le code criminel ne pense pas comme vous, parce qu'il a été pensé avant que d'être rédigé. - Disciple Voyant.

    RépondreSupprimer
    Réponses

    1. Personne ne choisit ses actes, tout se détermine sans cesse et est fonction de mille facteurs (son environnement, son éducation, son passé, son enfance, sa culture, ses conditionnements, etc.)

      Il n'existe pas de libre arbitre. Tout le monde est ce qu'il ne peut s'empêcher d'être, pareil pour la société, pour toutes les sociétés.

      Pour moi, il n'y a pas d'individu séparé responsable d'être ce qu'il est, on ne se choisit pas.

      Pour autant, je n'ai rien contre le principe de la justice ou de la prison, il est logique de se protéger des criminels ou des meurtriers.

      Si quelqu'un cherche à me faire du mal, je ne vois pas en lui le responsable de ses actes, cela ne m'empêche pas de vouloir m'en protéger ou de me défendre.

      Supprimer
  5. Réponses
    1. Il vaut mieux lui demander, je ne voudrais pas parler à sa place. ;-)

      Supprimer