17/04/2014

5212

Chaque être humain, aussi souffrant ou désespéré soit-il, est possédé par la vie.

6 commentaires:

  1. Ce n'est pas la vie qui nous possède car nous sommes la vie mais une idée sur la vie.

    RépondreSupprimer
    Réponses

    1. Oui nous sommes la vie, vous êtes la vie, je suis la vie, c'est pour ça que je dis qu'elle nous possède, qu'elle me possède, tout autant que je la possède.

      Pas de séparation. Je n'ai que ce que je suis. C'est-à-dire tout : la vie.

      Supprimer
  2. Il ne peut y avoir possession que dans un rapport de forces hétérogènes...

    RépondreSupprimer
    Réponses

    1. Je dirais le contraire, il ne peut y avoir possession que dans ce qui est le même.

      Toutes les autres "possessions" ne sont que des idées, des pensées. C'est toujours "je pense que je possède ceci ou cela" ce ne sont que des mots, des idées, des pensées, c'est mental.

      Seul le même possède réellement le même. Toutes les autres possessions ne sont que des illusions, des pensées temporaires.

      Supprimer
  3. Le même jouit du même, il ne le possède pas.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Si, j'ai envie de dire que si. Mais évidemment tout dépend de la façon dont on veut utiliser les mots et des définitions qu'on en donne...

      Par exemple, je peux dire "Je me possède", par une certaine acception, peut-être toute personnelle, du verbe "posséder".

      Mais si je prends le mot "posséder" dans un autre sens, alors je peux dire sans problème, comme je l'ai déjà écrit il y a quelques mois sur ce blog :

      "4420. Je ne possède rien, rien ne me possède."

      On peut utiliser un même mot de nombreuses façons différentes. Ça peut d'ailleurs donner l'apparence de contradictions, mais seulement si on reste coincé sur les mots, seulement si on ne voit les mots que comme des choses fixes et figées... tous les mots ont différents niveaux de lecture...

      Au plaisir.

      Supprimer