10/02/2014

4839

Quand on voit qu'on fait UN, l'idée de lien n'a même plus lieu d'être, plus besoin de se battre pour créer le lien, recréer le lien, entretenir le lien, protéger le lien, etc. puisqu'on fait UN.

4 commentaires:

  1. Vous voulez dire "faire un" avec un autre ?
    Catherine

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Faire un avec un autre, avec les autres, avec toute chose.

      Un lien ne lie que des choses séparées, or en réalité rien n'est séparé...

      Supprimer
  2. Je trouve au contraire que c'est signe de bonne santé d'être un peu séparés les uns des autres, car il n'y a pas loin de la fusion à la confusion,
    si on ne fait qu'un, il n'y a plus d'altérité, plus de rencontre, ça ne me va pas,
    Catherine

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tout dépend de ce qu'on entend par tous ces mots "un" "séparés" "rencontre" etc...

      On a en soi-même différents niveaux, différentes couches, le fond, c'est le "un" où rien n'est séparé, où ni "je" ni "l'autre" n'existe... il y a unité avec tout. Au plus on remonte, au plus on trouve de séparations, à la superficie de l'être, il y a "moi" et "toi", et les liens et tout ce qu'on connait en surface... :-)

      Supprimer