07/02/2014

4831

Il n'y a pas de choix ; il y a des élans, des forces et des aspirations, qui nous poussent, nous tirent et nous guident.

Notre esprit n'est que l'enregistreur, le collecteur et l'analyseur de tous ces élans, forces et aspirations, et après les avoir ruminés, remués, étudiés, pesés, examinés, après en avoir calculé la force résultante, il crée la pensée : « je décide de ... », « je choisis de ... » ou « je ne sais pas ».

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire