30/01/2014

4786

Désobéir à un ordre intérieur, c'est obéir à un ordre intérieur encore plus profond.

1 commentaire:

  1. sous une apparente contradiction résolue par la notion de quantité, ce que l'auteur de cette phrase semble dire, c'est qu'il y a en tout ordre directoriale, un ordre de prérogative, de ce fait nous obéirions toujours à, mais sous des rapports différents...en effet même si le principe de hiérarchie n'est pas le plus parfait de la nature, il entre bien dans presque tous les domaines du réel, mais là encore nous devons distinguer "ordre d’obtempérer" et "ordre de gradualité" ainsi l'obéissance est un acte de la volonté sous injonction de l'intelligence...et la gradualité est soit un ordre génétique soit un ordre de perfection, ce qui nous éclaire peut-être sur la phrase 4786...un ordre qui tendrait à nous orienter vers le plus parfait ne serait pas nécessairement un ordre génétique, mais un mode de raccourci pour atteindre une finalité "autre"...
    quoi qu'il en soit il y a aussi une autre lecture possible de 4786, mais je n'ose verser de l'encre virtuelle sur vos écrans pour en parler...

    RépondreSupprimer