28/01/2014

4777

Aimer n'est pas un choix ou une décision, c'est un ordre.

17 commentaires:

  1. Réponses
    1. Désobéir est également un ordre intérieur.

      Supprimer
  2. Oui, l'ordre des choses.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Même le désordre est dans l'ordre des choses.

      Supprimer
  3. Le désordre des choses, c'est la vie sans l'amour. L'amour hiérarchise.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. L'amour est un ordre...

      Supprimer
    2. (Or) donnez-le moi!

      Supprimer

    3. Vous voulez de l'or ou de l'amour ? Je n'ai pas d'or.

      Supprimer
    4. amOR est l'amour en latin...

      Supprimer
    5. Et le fin'amor, c'est de l'or fin ?

      Supprimer
    6. Le fin'amor, c'est l'amor fin, le fol'amor.

      Supprimer
  4. Oui et tant qu'il ne règne pas, il fout le bordel.

    RépondreSupprimer
    Réponses

    1. Et il n'y a que l'amour qui puisse faire régner l'ordre.

      Supprimer
  5. Constance a raison de pointer la désobéissance...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, mais désobéir est le plus grand et le plus impérieux de tous les ordres issus des profondeurs de soi.

      Supprimer
  6. Non, c'est l'obéissance, une obéissance forcée parfois de désobéir à la désobéissance.

    RépondreSupprimer
  7. Nous ne sommes pas obéissants aux injonctions de l'amour quand nous ne désobéissons pas à la désobéissance environnante.

    RépondreSupprimer