20/01/2014

4739

Les efforts du mental étouffent et épuisent l'énergie naturelle du corps.

Et l'effort qui vise à libérer l'énergie naturelle du corps est l'effort le plus intense, le plus ancré et le plus étouffant.

« Je veux me libérer » est ce qui emprisonne.

2 commentaires:

  1. Chevaucher spontanément l'énergie qui se libère selon elle, au pas, au trot ou au galop.

    RépondreSupprimer